Little May Flower where are you b**ch?

Rappellez-vous cette année, une amie illustratrice faisait son apparition sur le blog. Puis bon ensuite elle a disparue parce que Mademoiselle ne voulais pas faire l’effort de se tenir au challenge… Oui oui hien… Puis bon, l’art, l’inspiration…

En attendant qu’elle se ressorte les d…. crayons de sa trousse, voici les illu’ qui sont apparues cette année et que, pour le plaisir de vos yeux (et aussi pour pallier à mon absence d’inspiration et à ma fainéantise) je re publie!

13 MAI 2013

Le lundi est un jour moisi. Et même si tu aimes ton job, ou si tu ne bosses pas, le Lundi reste le jour de la reprise des hostilités. Rien que ce matin je check les réseaux sociaux, et là… j’ai juste envie de prendre un Xanax. Une copine qui s’est fait défoncer sa voiture (Paris mon amour), d’autres qui se  battent avec pôle emploi et autres administrations chiantes, ou encore ceux qui râle parce que justement c’est Lundi…. Bref. Moi pour vous aider à supporter ce jour difficile, j’ai décidé de vous divertir. Enfin disons de vous faire sourire.

Je vous présente donc, la première (et certainement pas la dernière) illustration de Little May Flower sur le blog. Les illustration de Thi-Maï évoqueront des situations vécues (pas forcément pas moi hein!) à London.

En cet heureux Lundi 13 du mois de Janvier Mai, voici donc « la séduction cheap de soirée » avec fond sonore et barrière (pas microbienne) de la « langue« .

Bon Lundi à tous!

*A* & Little May Flower

28 Mai 2013

Revoici une illustration de Thi-Maï sur le blog! La dernière fois on vous parlait « d’amour. » Aujourd’hui, on évoque ce sentiment que l’on peut ressentir devant les réseaux sociaux… Lorsqu’on compare notre top life, avec la top life des autres…

Facebook : "Exprimez vous : "
Facebook : « Exprimez vous : « 

Que voulez vous, on a pas tous les mêmes aspirations.

*A* & Thi-Maï.

 

10 Juin 2013

Le temps en UK c’est comment…?

Et encore il manque la grêle…

Retrouvez les petits dessins de Thi-Maï sur son blog!

25 Juin 2013

La petite histoire : Quand je rentre de mes folles soirées dans l’est ou ailleurs, je vois le soleil se lever. Ici il se lève très tôt l’été, ainsi, le temps de rentrer avec les mille bus que je dois prendre (non en fait j’attends toujours mille an ce putain de bus 21/N21), il est parfois 4h passé, et il fait donc grand jour quand j’arrive à la maison. Je peux donc traverser le park et c’est alors que je m’émerveille plus que d’habitude sur toutes ces petites bêtes, et cette nature qui s’éveillent. Le squirrel prend son petit dej, le renard (quand j’ai la chance de le croiser) rentre chez lui. Et moi j’suis complètement à l’ouest… Ben ouais la fatigue quoi.

Hic

Retrouvez les illustration de Little Mayflower sur son blog!

Bonne journée à tous!

*A*

Follow me!  or go on my facebook page!

On me dit dans l’oreillette que Thi-maï est en train de se tâter pour faire son come back. Allez reviens!!!!

Quand à vous si vous êtes toujours là à me lire, dites moi ce que vous aimeriez bien lire sur le blog que vous n’avez pas vu ailleurs.

See you…

*A*

 

Publicités

October was a lovely month

Lulu's paw

Stay comfy and give cuddles…

Bake sweet warming treats

Bake sweet warming treats…

...like a pie

…like a pie

Observe…

..the world

..the world

Play like a child

1380534_10201912367384723_1544984001_n

Make…

560087_10201912367024714_863709381_n

…new friends

Enjoy blessed moments...

Enjoy blessed moments, and give love.

Live in a new place...

Live in a new place…

Celebrate...

Celebrate…1390585_10201912496347947_2027332119_n

*A*

Si vous voulez voir ce que je vois, mange et fais… suivez moi sur instagram @_a_man_dine

bisous

My perfect week

Yo!

Bon alors déjà j’vous le dis tout de suite, je suis frappée aujourd’hui par une flemme monumentale. Je me traîne une vieille Angine depuis le week-end dernier pour commencer. Et ma dernière semaine en tant qu’au pair n’est pas de tout repos, le marmot n’étant plus à l’école. Ce matin je me suis levée pour rien, donc je me suis dit, tient je vais peut-être enfin écrire ce petit compte rendu d’une semaine estivale qui sent bon le barbecue… Bref, il est 11h00 et je suis à la bourre dans mon planning fictif de blogger.

Alors… popopopo.

je me suis dit que vous raconter une semaine entière vous ennuierai à mort. Du coup je vais vous parler de mes 3 high-lights of the week.

Mardi soir

warhorse

J’ai eu la chance d’avoir des invitatons pour War Horse au New London Theatre (dure la vie de star). J’ai toujours été une habituée des salles de spectacle depuis le lycée vu que mes études se dirigeaient vers les arts de la scène, mais il est vrai que je n’avais pas encore eu l’occasion d’aller voir un show dans le West End de Londres.

Vous avez tous plus ou moins une idée de l’histoire de cette adaptation du livre de Michel Morpurgo. Cheval Guerre… Tristesse… je ne serai jamais allez voir ce show si je n’avais pas eu ces invitations. J’avais eu un petit aperçu de la scénographie avec l’expo au V&A, mais rien ne m’attirait vraiment comparé à d’autres spectacles du west end.

Eh bien chers lecteurs, je vous le recommande fortement. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, et j’ai été impressionnée par la scénographie et la performance en général. On ne voit pas le temps passer, et surtout, les chevaux sont joués par des immenses marionnettes à taille réelle. Elles sont actionnée par trois personnes à chaque fois, et les mouvement sont d’un réalisme tel qu’on oublie que ce ne sont que des pantins de bois. (c’est là tout le but d’un bon marionnettiste me direz-vous). C’est absolument magique. Allez-y. Les rouages de la scénographie m’ont tellement absorbés qu’il est vrai que je ne me suis pas trop attardée sur  le jeu des acteurs, qui était parfait bien-sûr. Je ne pense pas qu’on se retrouve à jouer dans une énorme machine comme War Horse si on est un comédien moyen.

A la fin du show, nous avons été invitées à boire un petit coup et surtout à être interviewées sur la scène de War Horse. Leur but étant de capturer l’émotion sur nos faces émerveillées (pour diffuser ensuite sur le site internet du spectacle) ils ont fait venir devant nous Joey, le cheval « star », actionné par les 3 marionettistes. Il était amusant de voir à quel point notre réaction était similaire à la présence d’un véritable animal. Je suis absolument certaine que les marionettes de ce genre pourrait avoir un effet thérapeutique. C’était extraordinaire comme interview émotion, là sur la scène… Une excellente façon de prolonger le spectacle qui il est vrai se termine un peu vite.

Interview : please take a sit

Interview : please take a sit

Joey

Joey

Plus d’émotions sur le blog de Liily !

Jeudi soir

Evénement un peu plus perso… l’anniversaire surprise d’un copine espagnole qui repart au pays. 😦  Je voulais partager car j’ai trouvé que cette soirée représentais bien la Londres estivale qu’on aime.

J’étais sur un balcon parfait, sur Highbury Hill,  entourée de gens adorables venus de partout. Friends, Music, Food and Beer. La combinaison parfaite non?

Vendredi soir

la soirée ultime.. Je suis enfin allée voir Edward Sharpe and the magnetic zeros en concert à la Somerset House. C’était absolument génial. Je suis fan de leur musique, mais au delà de ça, le live était super, on sent qu’ils ont l’habitude, et le contacte avec nous public, était parfait…

La découverte de la soirée; le groupe d’ouverture : He is my brother, she is my sister. D’habitude le groupe d’ouverture tu sais ce que j’en fais hein… Tout le monde s’en fout, personne écoute, tout le monde en profite pour aller faire pipi, prendre des bières, twitter l’ambiance, instagramer sa face… Eh bien il se trouve que cette fois, le groupe de première partie était super chouette. Je voulais vous dire qu’ils passaient en concert hier soir dans l’est de Londres, mais j’ai zappé. Je sers à rien? oui je sais.

He is my brother, she is my sister.

He is my brother, she is my sister.

He is my brother, she is my sister.

La percussioniste en plus d’être très jolie, fait aussi des claquettes pendant qu’elle tape sur ses grosses caisses… elle était géniale.

He is my brother, she is my sister.

Et venu ensuite Le groupe tant attendu. 12 musiciens sur scène et presque le double d’instruments. Des gens qui chantent tous ensemble ou qui un par un, interprète une chanson… Ce groupe respire vraiment la joie de vivre en communauté hippie. je suis sûre qu’avec eux pendant la tournée ils ont des chèvres qui les suivent.Tout a commencé avec les trois plus belles chansons du dernier album, pas celui qui est sortie cette semaine, mais l’autre! pleins d’infos ici. Le concert s’est achevé avec une des plus belles chansons d’amour que je connaisse : Home.

Alex Ebert, leader du groupe et oui... on dirait un gourou. Moi j'veux bien être enrôlée direct dans leur secte...

Alex Ebert, leader du groupe et oui… on dirait un gourou. Moi j’veux bien être enrôlée direct dans leur secte…

Je me retiens tellement de pas faire de commentaire de groupie...

Je me retiens tellement de pas faire de commentaire de groupie…

DSC08663

Edward Sharpe and the magnetic zeros

DSC08684

Pour une fois j’étais tout devant… enfin presque…

DSC08690

Ce mec a une voix géniale de blues man... là il prenait sa pause en buvant une bière...

Ce mec a une voix géniale de blues man… là il prenait sa pause en buvant une bière…

DSC08701

Bon je vais maintenant essayer d’être objective… certes j’aime leur musique, mais je dois dire que le concert est un des meilleurs que j’ai vu. Ils ont un réel contact avec le public, ils ont d’ailleurs fait parler des gens du public qui avaient une « hisoire à raconter » au micro pour la chanson Home. Une tradition apparemment car un couple avait prévu un panneau « we have a story »… bref malgré le fait que la cour de la Somerset House ait été blindée, on se sentait proche et impliqués. Un véritable échange blablabla vive la vie vive l’amour et vive la musique.

Pendant le concert je me suis retrouvée entourée d’Américaines, j’en ai donc profité pour demander si ce groupe était célèbre au US…une fille m’a répondu que non, pas vraiment. Pourtant ils parcourent le monde et font salle comble à chaque fois. Je suis tellement déçue de ne pas pouvoir partager mon enthousiasme à propos d’Edward Sharpe, personne ne connaît autour de moi… Et je serai tellement contente de lire l’un d’entre vous dans les commentaires me dire qu’il découvre ce groupe et l’adore, ou en apprécie la musique. J’aurai l’impression d’avoir fait une bonne action!  Edward Sharpe and the magnetic zeros c’est pas de la musique commerciale, c’est pas l’électro pointu qu’on écoute tous, c’est pas une musique super arrangée… je pense juste que c’est une musique qui rassemble.

Le dernier album est sorti cette semaine de juillet 2013. Mon anniversaire c’est dans 13 jours… je dis ça je dis rien… #justsayin

Bon sinon ma semaine ainsi que mon année d’au pair se termine demain. Et c’est pas du luxe! Cette année pas de vacance d’été, j’enchaîne directe avec un stage que je commence lundi. Il me tarde tellement, et en même temps j’ai les chocottes…

Londres, je ne suis pas encore partie! ahah.

Et vous, l’été à Londres? Vous aussi vous êtes in love.

*A*

Dear son of … Cupid…

Nous sommes lundi soir, jour (est il besoin de le préciser?) le plus nul de la semaine et il est 21h07. Je devrais en ce moment même être en train de réviser mon oral de demain, et en fait, comme à chaque fois que j’ai quelque chose d’important à faire, je choisis de faire autre chose de moins important, d’insignifiant et d’inutile pour ma vie future. Je procrastine et me voile la face, pendant que la pile de tâches s’accumule…ahhhh ça me rappelle ma vie d’étudiante tiens. Une pensée pour vous chers camarades. Au lieu de réviser donc, je préfère écrire un article (qui ne sortira que dans quelques jours) pour mon petit blog qui s’essouffle, pauvret. Normal, mon euphorie de nouvelle expat s’est apaisée, et en plus, je suis en période d’hibernation qui je vous l’avouerai n’a jamais duré aussi longtemps mille mois.

Je me demandais ce que je pourrais bien vous raconter, et puis le choix du sujet est tombé comme une évidence! -Non Amazone tu ne vas pas faire ça… Il s’agit bien sûr … -pfff non mais ce n’est absolument pas original… de cet heureux jour… -Non mais Amonzine, tous les blogs de filles vont traîter de ça! … utile et commercial de la ST fucking VALENTIN!

Cet article est pour les gens qui me connaissent :  ils disent que je râle beaucoup, mais aussi ceux qui me connaissent mieux : ils savent que je râle plus pour la forme que le fond, et qu’en fait j’ai un coeur de panda qui mâchouille du bambou toute la sainte journée. Et bien sûr cet article est pour ceux qui n’ont jamais entendu parlé de moi!

Bon tout le monde le sait, le dit, le pense ou les trois : « Non mais attends la St Valentin c’est trop une fête commerciale quoi. » Oui sauf que quand Monsieur ne fait pas de surprise à Madame (ou vice versa), Madame râle! « Oui c’est commercial mais t’aurais pu faire un effort, pfff tu comprends jamais rien! ». Ok oubliez le vice versa, seules les filles peuvent être aussi chiantes. D’ailleurs, ça doit être plutôt cool chez les gays…Perso en tant que râleuse célibataire, je trouve que oui cette fête est commerciale, et que si un jour dans ma vie future (que j’espère très proche car ça commence à bien faire #starvation) je suis à nouveau accompagnée,  je serais Pour la st Valentin à la maison devant Retour vers le futur ou Jurassic Park (ok Dirty dancing), sous la couette (tous nus).

Au final, cette fête qui sent le chamallow et la bougie horrible à la rose vient surtout te rappeler ta pauvre situation de « fille perdue cheveux gras » (ceci est une référence, je ne suis pas perdue et je n’ai pas les cheveux gras merci) ou gars perdu mal rasé, mais moi, ça me donne une occasion de plus de râler et de maudire tous ces couples heureux. Et oui, bien évidemment, quand je serai en couple, j’en aurai rien à faire de ces célibataires (qu’en tant qu’éternelle insatisfaite j’envierai) qui crieront à l’injustice.

Post-it pour Cupidon!

Espèce de gros mou du bulbe! Je te vois hein! Sur toutes les représentations de ta personne t’es en train de te pavaner avec ton arc, entouré de créatures qui se pâment devant tant de beauté. Alors je suis désolée de te l’apprendre, mais depuis, Ryan Gosling est arrivé, donc si tu veux faire remonter ta cote de pop., apprend à te servir de ton arc, au lieu de juste te balader avec! Sinon achète un lance pierre! Bon tu peux aussi créer un compte twitter, mais j’ai un doute quant à ton nombre de followers…

Ah, et puis, la prochaine fois que tu essayes de décocher une de tes flèches sournoises, essaye de viser nom de Zeus! Pas de geek, pas de poète torturé, pas de fille,… pas d’animaux! Par pitié, fais un effort. Trouve moi quelqu’un de passionnant. Un mec avec des poils, qui serait utile à mon bien être, un mec pragmatique mais pas trop, un scientifique, un astronome, un physicien, ou un sportif, un optimiste, un architecte, un artiste, un homme d’affaire, un musicien, bref, tout ce que je ne suis pas ou qu’un peu pour qu’enfin nous soyons!!!

bien à toi (ce n’est qu’une formule friendly de politesse t’emballe pas!)

*A*

Comme je disais la St Valoche, c’est l’occasion de remuer un peu le couteau dans la plaie. M’enfin la plaie… ça va… je ronge les coins de meubles mais je ne suis pas encore au fond du sceau! (am I?) Toujours est il que, plus t’essayes de ne pas penser que jeudi c’est le jour des coeurs roses et des déclarations (pourvu que le mec de la bibliothèque me demande en mariage!), plus le destin(soit les trois Parques, tantes de ce boloss de cupidon, à savoir trois vieilles harpies aussi vieilles que la Nuit qui font mumuse avec le fil de ta vie) place des signaux sur ton chemin.

Depuis la semaine dernière, je ne fais que tomber sur des choses de ce genre :

Tout les soir après l'école de grand mouflet,on lit des livres à la librairy du quartier. J'ai toujours une voie enjouée et volontaire quand je lis des histoire sauf quand je tombe sur des pages comme celle-ci... (vendredi dernier)

Tous les soirs après l’école de grand mouflet,on lit des livres à la librairy du quartier. J’ai toujours une voie enjouée et volontaire quand je lis des histoire sauf quand je tombe sur des pages comme celle-ci… (vendredi dernier)

Jusqu’à mon exam d’aujourd’hui, je prenais des cours d’anglais… Et j’ai pu constater que la prof a une vision très positive sur l’amour. Le seule exemple qu’elle a trouvé à mettre dans l’encadré de la page « révision du mixed conditional » se trouve ci-dessous …

Vive la vie.

Vive la vie.

Ce soir, librairy again,  j’ai eu droit à une princesse plus funky…

Prince, move your bum!

Bon je n’ai toujours pas réussi à attirer l’attention du « rangeur de livre » de la biblio, affaire à suivre…

Allez! Assez de chichi, la St Val ça va bien 5 minutes!

Qu’en est-il de mon expatriation au pays de l’hiver sans fin… ? Ma foi tout va pour le mieux, hors mis le fait que je ne fais que penser à l’été. Au soleil qui brûle, à la plage, la rivière, le canoë…la biafine, ah, quel bonheur. Sérieusement, c’est la première fois que je pense autant à l’été.. le temps d’adaptation sûrement, un temps d’adaptation qui doit prendre 10 ans environ…

Sinon ben je suis toujours au pair, et j’ai des occupations moisies de mère au foyer parfois, comme faire des machines à laver pour les gosses, et ne jamais retrouver le double de chaque chaussette.

Une seule machine, et Boum! 4 chaussettes de disparues!

Passionnant n’est ce pas? N’empêche, qui a décidé que, parce qu’on avait deux mains et deux pieds, il fallait les habiller pareil? Est ce que quand on a des jumeaux, on doit les habiller de la même façon?..Non! Alors pourquoi s’entêter à faire des pairs de chaussettes. Personnellement 50% de mes chaussettes n’ont pas leur double. SH*T Mais chaussettes aussi sont célibataires…Encore un signe! (ok je pars un peu loin)

Etant en hibernation j’ai ralenti la fréquence de mes visites. La dernière en date :  The treasure of the British Library. Moi qui aime les vieilles choses, j’ai été servie. On peut y voir des écrits, des brouillons, des chefs-d’oeuvre. Des retouches d’Oscar Wilde sur ses poèmes aux gribouillis des Beatles, en passant par un manuscrit de Jane Austen. Il y a aussi des recueils enluminés à la main (gloire à Adobe…ou pas), ainsi que des carnets de croquis de Da vinci, une lettre de Napoléon, des partitions… C’est absolument fou de voir tout ça. Quand on les étudie en Histoire ou Histoire de l’art, toutes ce choses sembles abstraites, lointaines, poussiéreuses, mais elles sont bien là, immortelles dans les vitrines de la British Library, et ailleurs.On pense alors (enfin, je sais pas vous…) à tout ce qu’on a pu perdre comme savoir avec la disparition de la bibliothèque d’Alexandrie par exemple, ou d’autres évenements du même type. C’est dingue l’Histoire quand même… je m’exstasie toute seule je sais. J’arrête.

Il est mardi, on est 23h40… Ou le contraire!

Je vous souhaite donc l’amour, le sexe et le bonheur,

Bisous

*A*

PS : Vendredi je vais à une Animal Party de malade, je vous invite donc à me rejoindre! (surtout si t’es une bombe sexuelle passionnée de… je ne sais pas, sois passionné c’est tout… de biologie marine par exemple!) N’oubliez pas, une partie de l’argent récolté est reversé cette fois-ci en faveur des Rhinocéros. On pense beaucoup au Pandas, aux océans etc…mais il ne faut pas oublier que des … (je ne trouve pas de qualificatif assez puissant) tuent encore ces pauvres bêtes pour leurs cornes. D’ailleurs parfois ils ne se donnent même pas la peine de les tuer.

*A*