J’ai testé Pour vous…

Galère en UK.

Ramer, ma grande passion.

Ramer, ma grande passion.

Me revoici, telle la marmotte sortant de son trou, telle l’oursonne quittant son dodo d’hiver. Le soleil, deux trois jonquilles et surtout un p***** de taff. Un travail, un boulot, un fucking JOB les gars…! Du coup maintenant que j’ai pleins de truc à faire, je m’en rajoute un peu avec un petit article! Alors ça va? Vous avez passé un bon hiver? Vous avez fait quoi de beau? Pour ma part, je me suis occupée avec une activité des plus ludique et excitante; La recherche d’Emploi. Je viens donc partager avec vous cet expérience Ô combien stimulante pour l’estime se soi. -_-

 

Blablabla Londres est une ville merveilleuse, c’est pas un scoop, une fois de plus hein…! On a bien compris le concept. Et chaque jour, des nouveaux expats arrivent la tête pleine de rêves dans l’eldorado gris, pluvieux pollué mais au combien vivant et changeant. Londres une ville où tout semble possible au premier abord, mais aussi, où tout semble carrément impossible quand on a pas de tunes, et qu’on est en plein milieu du mois de Janvier.

J’ai donc testé pour vous pendant 5 mois, *GALERER EN UK*.

Toutes les opinions qui suivent sont mes propres constatations, et je ne suis pas là pour dire à qui que ce soit ce qu’il a à faire, mais bon si je peux aider hein… sait-on jamais.

Après un stage de trois mois, dans une boîte sympa, dans l’agréable quartier d’Hampstead Heath, je me suis retrouvé face à la difficulté de chercher un travail à Londres. Un  travail assez ciblé. * Donc évidemment, mon but pour évoluer ensuite, c’était pas d’aller servir des cheese sans cornichon aux pélos bourrés sur Picadilly circus jusqu’a 1h du mat. Je ne critique pas ces jobs là, que j’ai fait aussi, n’allais pas me prendre pour une petite fille gâtée.

1 : Comment chercher du travail efficacement à Londres.

Alors, si vous cherchez dans une branche particulière, ce qui était mon cas, mais que vous n’avez pas trop d’expérience : « GUMTREE.com est votre bible ».

Si vous cherchez un boulot de survie : GUMTREE.COM est encore votre Bible.

Et Monster aussi un peu… Le niveau est un peu plus ‘pro’, et c’est moins la cour des miracles que Gumtree. Attention, ne pas oublier le mot miracle.

Pas la peine de souscrire à tous ces sites qui te demandent d’uploader ton cv. Ça ne sert strictement à rien, à part pourrir ta boîte mail de newsletters moches, avec les mêmes offres d’emploi du Lundi au Vendredi. Je parle des sites comme Joboso.com, Jobnews, NewJobs Matcher, Totaljobs,  JobMad, BlowJob oui! et j’en passe……  Ah et puis LinkedIn quand t’es même pas un Junior, ben ça te Link pas du tout, tu peux te la caler derrière l’oreille comme dirait l’autre. C’est pas le patron de GQ qui va venir  te réclamer, pour sûr. Puis faudra qu’on m’explique quel est le but d’ajouter des gens avec qui tu n’as pas travaillé. Pourquoi? ça aide? Ou c’est juste un concours là aussi de qui aura le plus de relations pro?

Oui ça peut paraître complètement basique mais avec des sites comme Gumtree, vous trouvez toute sortes de boulots, même des plus saugrenus. Et surtout vous rentrez en contact avec des gens, et pas des ordis bidons.

Bon, faites quand même attention, parfois il y a des offres qui ont l’air toutes simple, sauf que par la suite on t’appelle et on te dit, par exemple si c’est pour être Nanny, « la famille cherche une française, ils payent 400 par semaine mais avant ils veulent que vous passiez votre brevet de secouriste. C’est £100 ». Jusque là bon… Et ensuite ils te disent « on a une place de libre pour passer le diplôme samedi matin, si vous réservez, on vous book en même temps un entretien avec la famille ». Là si tu leur demande le nom de la boîte, ils vont te donner un nom super basique et universel, genre NannyWorld, HomeHelp, des vieux noms moisis, pour bien que tu galères sur Google. Et ensuite comme ils savent que tu vas checker online pour voir si c’est la truth t’as vu, eh bien ils te disent vite « si vous voulez participer au cours, il faut payer tout de suite, vous avez vôtre CB sous les yeux? » MAIS BIENSÛR MADAME, je vous donne en prime toutes  mes petites culottes polka dots.

Ou alors,  vous allez envoyer un cv, et là on vous demande une photo. »Pliz coul yu sent piture? » Et quand tu google la face du type qui embauche, tu te demandes si tu vas pas finir sur un réseau d’Europe de l’est.

Sinon à part ça…?

Gumtree c’est vraiment cool, tous les entretiens que j’ai décroché c’est grâce à des annonces que j’y ai trouvé. Il faut bien sûre rester vigilant, toujours checker les adresses, les numéros de téléphones, les lieux, bref, la logique du schmilblick. Si ça sent le roussi ne pas y aller. Ou y aller accompagné avec un poing américain, on un pote qui aime bien taper.

2. Changement de Plan

Le temps a passé, et je me suis rendu compte que mes économies ne tiendraient plus longtemps, ou plutôt je me suis rendu compte que chercher un travail ciblé était bien plus difficile qu’il n’y paraissait. J’ai donc commencé à chercher un ‘travail de survie’ (car je me concentrais principalement sur le graphisme) ET PUIS….

J’ai  demandé la JSA. Job Seeker allowance. C’est une aide de l’Etat, qui de loin ressemble au chômage, et qui de près ressemble plutôt à la somme que te donnais la petite souris quand tu perdais une dent. Car oui, même si tu es un expat, on veut bien t’aider, un peu,  à galérer plus longtemps.

Si vous avez des roues de secours, et que vous pouvez éviter la JSA, c’est tout le mal que je vous souhaite. Moi j’avais envie de me débrouiller toute seule, parce qu’on peut pas tous se faire entretenir pas nos proche, puis c’est toujours chiant de demander. Puis même, c’était mon challenge quoi.

Ainsi commencèrent les joies du Chômage anglais.

Quand en France tu peux avoir 900 euros par mois, et pointer … euh… tous les mois/semaines je sais plus…  Ici, quand t’as plus de 25 ans, tu reçoit £70 par semaine. ET c’est tout. Tous les quinze jours tu dois te rendre à un rendez vous avec ton conseiller, et prouver que tu as postulé à n’importe quel boulot au moins 10 fois par semaine. Si ça n’est pas le cas, on diminue ta JSA immédiatement. De même si tu loupes un RDV.

a) Comment faire la demande Job Seeker Allowance. (Préparez les rames.)

Déjà, il faut vraiment avoir besoin de tunes pour faire la demande. Ça prend du temps et c’est contraignant. Leur site  rencontre tout le temps des problèmes, c’est d’ailleurs la première chose qu’on te dit quand tu vas au training « obligatoire ». Tout est fait pour te dissuader de réclamer des tunes. Ainsi, l’inscription en ligne dure environ 30min, mais il se peut que tout plante en plein milieu, et donc il faut tout recommencer de A à Z. Un bonheur sans nom… ah si, erreur 404.

Une  fois la demande effectuée, là par contre ça traine pas. On te donne RDV. Un rendez vous pour finaliser l’inscription. Ensuite on te donne un autre RDV pour rencontrer ton conseiller qui ensuite te donne ton premier RDV JSA, celui qui a lieu tous les 15 jours.

SU-PER   RE-LOU

ET tous les 15 jours, tu dois montrer à ton conseiller tout ce que tu as fait pour chercher du travail (lettre, recherche, vente de ton corps). ET Peu importe que tu sois avocat, ou écrivain, parce qu’à Tesco ils recherchent des gens pour ranger les étales, et nettoyer les sols.

b) Le ‘stage’ obligatoire. #bigjoke

A un moment donné, lors des RDV, on te demande si tu serais ‘interessé’ de participer à un « training » sur 3 jours pour apprendre à faire des cv et entretiens d’embauche. Et bien évidemment, tu ne peux pas dire non.

Inutile de vous préciser qu’absolument rien n’est adapté au besoins des demandeurs d’emploi. Dans mon groupe il y avait des profiles extrêmement différents. Je n’avais pas besoin qu’on me distribue des polycopiés de modèle de CV. Depuis le temps que je cherchais à faire du Graphisme, vous pensez bien que mon cv était bossé à la virgule près, changés 250 fois et bidouillé pour chaque candidature.

Dans ce groupe de training il y avait un SDF qui vendait le Big Issue, une femme qui après avoir élever ses gosses cherchait un travail, un mec qui avait travaillé dans un pressing, une caissière, des vieux, des moins vieux… Des gens qui savait à peine lire, ou qui ne comprenait pas qu’on était en train de faire une simulation d’entretien d’embauche (ma patience à ce jour là trouver ses limites). Et au milieu il y avait une fille qui s’appelait Olympia. Une vidéaste de 25 ans. Qui elle aussi sait faire un CV, sait ce que sont LinkedIn, Twitter et Facebook. Sans elle j’aurais surement passé les 3 jours les plus inutiles de mon existence.

Bref rien n’est adapté, certains aurait eu besoin d’un training personnalisé, certains aurait eu besoins qu’on leur fasse leur CV, qu’on les aide vraiment, qu’on leur montre comment utiliser un ordi…  mais si à Londres on avait  du temps pour le cas par cas ça se saurait.

Triste.

c) Les objectifs.

10 candidature envoyées par semaine. Voilà.

La première choses qu’on te dit quand tu arrives au training : « si vous voulez faire des candidatures efficaces et correctes c’est IMPOSSIBLE »

Moi je ne me suis pas genée pour le copié /collé, alors, oui, c’est possible de rester chez soi toute la journée et de poster entre 10 et 35 cv par semaine. De copier coller le même barratin ‘j’adore la mode’, j’adore la finance’, ‘j’adore la cosmétique’ ‘j’adore le golf’ ‘j’adore les sandwich’… Est ce que c’est efficace? Pas sûre. Et c’est dur de faire ça chaque jour sans aucune réponse. De ne pas se décourager. Vous me direz, rester chez soi à envoyer des cv, c’est toujours de l’argent sauvé qui ne brûlera pas dans ta fucking Oyster Card.

C’est possible aussi car j’ai une endurance à l’ennuie assez développée, et que je n’ai pas de gosses ou autre activités relous à gérer. ahah!

Lors du training, on te dit aussi de ne pas chercher de travail sur le site du Job center, car il ne fonctionne pas. Par exemple, si vous rechercher un travail à Londres, le site vous redirigera vers des Job qui se trouvent à Glasgow ou  Manchester, ou vers l’erreur 404. Aberrant.

3. Petits Boulots

Grâce à Gumtree j’ai pu trouvé des petits boulots ou des opportunités assez interessantes.

J’ai par exemple travaillé à la Mansion House pour les banquets. Alors non je n’ai pas vu Boris, mais j’ai vu La Lord Mayor de la city, ou encore l’Archibishop de Canterbury. J’ai aussi pu assister à une dégustation géante des vins de Bordeaux. 25 tables de 10 peronnes, et presque autant de bouteilles hors de prix, et pas le droit de toucher :(. Toute sorte d’évènement se tiennent à la Mansion House, comme des Banquets de confréries. Genre la confrérie du pudding… Oui je ne me rappelle plus de celle que j’ai vu. Bref Boulot de Survie mais expérience interessante !

J’ai aussi fait du social média management « volontaire » qui aurait pu déboucher sur un poste payé à temps plein, et aussi bien sûr du baby-sitting. Cette fois c’est juré, les prochains nains dont je m’occuperai seront les miens.

4.FINALLY

Pendant que je faisais ces trois petits boulots en même temps j’ai un peu lâché la bride concernant le graphic design. Et puis un Vendredi, j’ai vu 5 annonces intéressantes, j’ai posté 5 CV, et la semaine d’après j’avais 3 interviews. MIRACLE. Peut-être qu’au mois de Mars tout le monde embauche allez savoir. Cette connasse de roue à enfin tourné. Maintenant je travaille, et plus je suis occupé plus j’ai envie de m’occuper. Normal.. travail = tune= vie = estime de soi aussi

Donc voilà, j’espère que cet article aidera certains d’entre-vous à trouver ce qu’ils sont venu chercher ici à London ville hors de prix. Bon courage aussi à tous ceux qui cherchent ailleurs. C’est pas une mince affaire. L’important c’est de ne pas abandonner et de bien s’organiser au niveau de ses économies, du logement et autre truc chiants. ET surtout, d’avoir des proches qui vous soutiennent et croient en vous!

 

TIP : Faire le zombie devant Gumtree ça aide. Beaucoup d’annonces sont publiées vers 2h du mat, et en journée pensez à rafraichir votre page internet constamment. Les premier arrivés sont les premiers servis. 

TIP 2 : Pour la JSA il faut un NIN of course!

TIP 3 : Les chances d’être embauché maintenant en Mai sont plsu grande qu’en Janvier évidemment. Et cela peut dépendre aussi de votre expérience. Mon colloc a trouvé un travail en 4 jours.

Tree near Portobello

Tree near Portobello

GOOD LUCK

 
*A* 
 
*Il y a un an et demi je suis arrivée comme au pair. J’ai voulu rester pour commencer réellement ma « carrière » en graphisme. Je suis arrivée ici avec un diplôme et deux valises…. Je vous passe les détails… Puis j’ai trouvé un stage payé.

 

Little May Flower where are you b**ch?

Rappellez-vous cette année, une amie illustratrice faisait son apparition sur le blog. Puis bon ensuite elle a disparue parce que Mademoiselle ne voulais pas faire l’effort de se tenir au challenge… Oui oui hien… Puis bon, l’art, l’inspiration…

En attendant qu’elle se ressorte les d…. crayons de sa trousse, voici les illu’ qui sont apparues cette année et que, pour le plaisir de vos yeux (et aussi pour pallier à mon absence d’inspiration et à ma fainéantise) je re publie!

13 MAI 2013

Le lundi est un jour moisi. Et même si tu aimes ton job, ou si tu ne bosses pas, le Lundi reste le jour de la reprise des hostilités. Rien que ce matin je check les réseaux sociaux, et là… j’ai juste envie de prendre un Xanax. Une copine qui s’est fait défoncer sa voiture (Paris mon amour), d’autres qui se  battent avec pôle emploi et autres administrations chiantes, ou encore ceux qui râle parce que justement c’est Lundi…. Bref. Moi pour vous aider à supporter ce jour difficile, j’ai décidé de vous divertir. Enfin disons de vous faire sourire.

Je vous présente donc, la première (et certainement pas la dernière) illustration de Little May Flower sur le blog. Les illustration de Thi-Maï évoqueront des situations vécues (pas forcément pas moi hein!) à London.

En cet heureux Lundi 13 du mois de Janvier Mai, voici donc « la séduction cheap de soirée » avec fond sonore et barrière (pas microbienne) de la « langue« .

Bon Lundi à tous!

*A* & Little May Flower

28 Mai 2013

Revoici une illustration de Thi-Maï sur le blog! La dernière fois on vous parlait « d’amour. » Aujourd’hui, on évoque ce sentiment que l’on peut ressentir devant les réseaux sociaux… Lorsqu’on compare notre top life, avec la top life des autres…

Facebook : "Exprimez vous : "
Facebook : « Exprimez vous : « 

Que voulez vous, on a pas tous les mêmes aspirations.

*A* & Thi-Maï.

 

10 Juin 2013

Le temps en UK c’est comment…?

Et encore il manque la grêle…

Retrouvez les petits dessins de Thi-Maï sur son blog!

25 Juin 2013

La petite histoire : Quand je rentre de mes folles soirées dans l’est ou ailleurs, je vois le soleil se lever. Ici il se lève très tôt l’été, ainsi, le temps de rentrer avec les mille bus que je dois prendre (non en fait j’attends toujours mille an ce putain de bus 21/N21), il est parfois 4h passé, et il fait donc grand jour quand j’arrive à la maison. Je peux donc traverser le park et c’est alors que je m’émerveille plus que d’habitude sur toutes ces petites bêtes, et cette nature qui s’éveillent. Le squirrel prend son petit dej, le renard (quand j’ai la chance de le croiser) rentre chez lui. Et moi j’suis complètement à l’ouest… Ben ouais la fatigue quoi.

Hic

Retrouvez les illustration de Little Mayflower sur son blog!

Bonne journée à tous!

*A*

Follow me!  or go on my facebook page!

On me dit dans l’oreillette que Thi-maï est en train de se tâter pour faire son come back. Allez reviens!!!!

Quand à vous si vous êtes toujours là à me lire, dites moi ce que vous aimeriez bien lire sur le blog que vous n’avez pas vu ailleurs.

See you…

*A*

 

October was a lovely month

Lulu's paw

Stay comfy and give cuddles…

Bake sweet warming treats

Bake sweet warming treats…

...like a pie

…like a pie

Observe…

..the world

..the world

Play like a child

1380534_10201912367384723_1544984001_n

Make…

560087_10201912367024714_863709381_n

…new friends

Enjoy blessed moments...

Enjoy blessed moments, and give love.

Live in a new place...

Live in a new place…

Celebrate...

Celebrate…1390585_10201912496347947_2027332119_n

*A*

Si vous voulez voir ce que je vois, mange et fais… suivez moi sur instagram @_a_man_dine

bisous

Colleagues,Coffee,Computer

Jeudi

Oui Oui Oui..je sais… ça fait longtemps que je n’ai pas écrit. Vous m’excuserez j’espère. Il se trouve qu’à cause de mon stage qui se déroule bien loin de chez moi, je passe près de 12 heures par jour hors de la baraque et donc loin de mon computer chéri, sur lequel mes doigts vernis de rouge tapotent en ce moment même. De plus, je passe la journée devant un PC alors je vous cache pas que j’ai moyennement envie de repasser en mode geek une fois à la maison. Bref vis ma vie de stagiaire…on va pas se plaindre hein!
Je suis devant Le Hobbit là, le film hein… pas un mec douteux aux pieds poilus… Je caresse tranquillement le chat pendant que Gollum me file des haut-le-coeur (et pas le contraire, t’imagine caresser Gollum? Berk, passez moi une bassine merci…)avec sa face de gland. (caresse, gland ça va encore être le combo aux rankings cette semaine!)

Bon, étant donné que récemment je n’ai pas fait de visite ou autre activité passionnante je me suis dit que pour les plus assidus aux blog  j’écrirai un petit post sur « la vie en entreprise à London ». Zzzzzzz (je t’avais dis que j’étais pas inspirée alors tu te calmes de suite…)

Commençons tout de suite par les petites frustration de la vie quotidienne.

Voilà avec quoi travaille le mec (nous l’appellerons Franz) en face de moi…

Son écran qui est donc l’ordi lui même hein, est aussi fin que… que mon contrat de stagiaire tiens… ET oui son clavier marche à l’énergie solaire, ça n’est pas une blague.

Pendant que moi je bosse avec ça:

SAMSUNG

… Ok, je suis une fille honnête donc j’vous le dis directe je galère pas du tout avec le PC. (Si on oublie le fait que je suis habituée aux mac et que tout soit en anglais) En fait tout se passe très bien, même si tous les matins il faut que je me ré-adapte, surtout quand j’ai pas encore bu le précieux breuvage…Bref

Le Franz avec son gros mac il faisait moins le malin quand j’ai ramené ma tablette graphique ce matin (tu parles) .. bref on se bat comme on peut dans ce monde toujours plus ingrat. Il m’a dit directe qu’il allait s’en acheté une. Pfff …Riche va. (oui la mienne je l’ai gagné, ce qui lui donne tellement plus de valeur à mes yeux collés du matin)

Toujours est-il que le vieux Franz en question est quand même le seul à me considérer comme une vieille stagiaire moisie bonne qu’à faire des petites tâches minuscules… et chiantes. Bref entre nous c’est la gue-guerre. Mais bon ça va il est plutôt sympa…

Vendredi

Un truc que je trouve curieux c’est le lunch break… Ici pas de salle pour manger, ni de table autour de laquelle s’asseoir… Rien. Les gens mangent en face de leur bureau. Oui, le même bureau en face duquel t’es planté toute la sainte journée. Et c’est comme ça partout paraît-il. Enfin sauf chez google ou dans les grosses boîtes je suppose hein. « Tiens John, viens donc t’asseoir à ma table Stark volante sur champs magnétique. Attention à ton fauteuil Bouroullec… eh, j’peux gouter ta salade macrobio? » Bref je trouve ça triste et antisocial… Je n’ai pas été la seule marquée par ce manque de convivialité. Un truc qui « choque » aussi nos voisins du sud : italiens, espagnols…

Non ici on a un Micro-onde et un évier. Une Sainte Machine à café qu’on vénère, devant laquelle on baille aux corneilles le temps que le précieux breuvage s’écoule dans la tasse… Et bien sûre un frigo. Mais si, tu sais, le frigo du bureau. Celui où il y a toujours un truc abandonné depuis mille ans, qui chlingue à mort, mais que personne ne va penser à enlever. Parce qu’un frigo qui pue c’est toujours plus rigolo… Puis surtout parceque chacun y va de ses spécialités lointaines, pour faire goûter aux autres, puis au final tout le monde oublie, et surtout le foie de yack à 10h00 ça passe moyen… Une collègue est allée à Paris, elle m’a ramené du saucisson pour mon annif… Bizarrement le sauc’bec à 10h00 ça passe… C’est pas lui qui va avoir le temps d’embaumer le frigo je te le dis. Ce frigo s’avère aussi être un vrai coffre fort qui recèle des mets toujours plus chelou. Voyez plutôt…

Atrocité bonjour. Le wasabi sur un sushi OK. Le kit kat OK. Le Kit Kat vert qui à vaguement l'air d'avoir couché avec une crotte de wasabi... EUh... j'préfère encore passer la soirée avec gollum merci.

Atrocité bonjour. Le wasabi sur un sushi OK. Le kit kat OK. Le Kit Kat vert qui à vaguement l’air d’avoir couché avec une crotte de wasabi… EUh… j’préfère encore passer la soirée avec Gollum merci. (Qui peut me traduire les caractères là svp? Est ce qu’ils disent de quoi il en retourne exactement? Et Le jus vert dans le bol qu’est ce donc?)

Le dresscode

Ben comme chez Mac do.. viendez comme vous était charmante mademoiselle… sauf pour les nudistes du fond merci.

Les gens

Tout le monde est cool, c’est affolant.

Soit dit en passant j’ai repéré deux mâles à fort potentiel. Cibles verrouillées, parée à lancer les filets.

La vie Social.

Eh bien on a peut être pas de table pour manger ensemble, mais ici, on a des fois obligation d’aller boire au pub avec sa « team ». Parce que quelqu’un a decidé de remercier la dite « team » on se retrouve à boire une ale sur une terrasse… est ce qu’on va se faire prier? Et quand le pub n’est pas obligatoire eh bien… on y va quand même…  c’est quel jour au fait aujourd’hui? Ah oui… vendredi.

Bon Week end!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

*A*

Happy Birthday to My blog

Un balcon à Highbury Hill, vue sur le stade d'Arsenal.

Un balcon à Highbury Hill, vue sur le stade d’Arsenal.

Un an que j’ai ouvert ce blog WordPress.

Il y un an au lieu de réviser les exams je rêvais de ma future vie de Londonienne. Dés que j’ai su que j’avais trouvé une famille pour mon job d’au pair, j’ai ouvert ce blog, vautrée sur mon lit au milieu de mes planches d’analyse et de recherches de future diplômée en com visuelle. Aujourd’hui encore je suis vautrée sur mon lit mais de l’autre côté de la Manche, et cette fois-ci c’est pour souffler des bougies virtuelles avec vous. Merci de me lire et de m’envoyer des commentaires sympas. N’hésitez pas à envoyer des critiques aussi, tant que ça reste intelligent et constructif ça ne me dérange pas.

Il y a un an je ne savais pas ce qu’allait devenir ce blog. J’étais même sûre que je n’allais pas m’y tenir, étant une grande procrastinatrice… je ne savais pas ce que j’allais vous écrire. Il me tardait tellement d’être à Londres et de tout découvrir (j’ai quand même ouvert ce blog plus d’un mois avant mon départ hein…). Le 20 juillet je me suis donc contentée d’écrire la « présentation » que j’ai mis à jour aujourd’hui. Clique donc.

Who AM I

Le jour où j’ai publié mes tous premiers mots de blogger j’ai pu voir quelque part sur une des nombreuses pages d’expat une phrase emplie de modestie (une fois de plus hein): « le problème quand t’as un blog qui marche, c’est que les gens te copient »… Coïncidence? Je ne pense pas. Le problème c’est qu’il n’y a absolument rien d’original à être un français expatrié à Londres, et encore moins à faire un blog sur le sujet. Alors c’est normal de retrouver quelques similitudes par ci par là. Alors tu te calmes.

Pour la première année de Bon Baiser from London , je vous propose donc de lire ce que les gens recherchent sur Google pour tomber par le plus grand des hasards sur mon innocent blog. Tu me diras si j’utilisais pas les mot « sexy » « pouf » « pornfood » ou « pornart »…

En tout première place depuis décembre la recherche : Dessin de Hipster. Voici l’article!

Et une mention spécial au type chelou qui m’écrit des messages cachés dans mes rankings :

 » je suis allé à la Brasserie Zédel aussi, et si tu veux parler français et aussi discuter des endroits que je peux te conseiller pour te balader ou manger de la bonne cuisine française, dis-moi » 

« voudrais t’impressionner sur d’autres points, sur des choses où tu ne t’y attends pas »

Non ça ne fait pas du tout flipper.

Sinon ben…jugez plutôt. (en gras les critères de recherche des gens, entre ( ) mes aimables commentaires)

– cochon land (la dordogne sans hésiter)

-pornart video gratuit 

-comment faire sculpture arbre carton (qu’est ce que j’en sais…)

-flying dick 

-avoir une vie sociale en étant au pair a londres (bon courage)

-fringue hipster ( -_-)

-« gilbert & george » franc maçon (interessant…)

-les biens fait du guiness ( gueule de bois et sur-poids ça te va?)

-hipster font/tee shirt dessin hipster/loup illustration hipster/dessin tete de cerf pour t-shirt/animaux vintage dessins/bonne année hipster/ fond d’écran hd hipster/ t shirt renard hipster/croix hipster/tatouage renard hipster/bijoux inspiration hipster/cache pot hipster 

(Le simple fait de taper des recherches avec le mot hipster montre bien que tu n’es pas un hipster mais que tu suis une mode, et que tu n’as aucune personalité. Big up au Hipsters, par contre tous les blaireaux qui font tout pour en avoir l’air, moi ça m’agace.)

-scéno tarée 

-pas mon string (pas le mien non plus… ??)

-street tips avec bar sexe (ouh le cochon)

-surprise mai ok baise trans family (pô compris.. un peu sale tout ça)

-faux quai de poudlard 

-itineraire bricklane street art (Big up à Alternative London! ) <— clique!

-terence prout scenographie (je ne connais pas ce monsieur Prout)

-girl frinds lesbiennes guines (toi tu viens du nord non? #GOUINE)

-parc pour faire barbecue londres Burgess park!)

-phrase marrante poulet roti (…)

-je deteste le au pair (Moi je déteste le foie de veau)

-que voit un liévre de william turner pluie vapeur et vitesse/ou voit on un homme sur l’oeuvre de william turner (pluie vapeur vitesse) etc… (ainsi que pleins d’autres artistes cités dans plusieurs articles…ravie de vous aider dans vos recherches d’histoire de l’art… ou pas. —>article vedette

-elle se masturbe dans le bus (Mais à quel moment exactement tu es tombé sur mon blog mec???)

-family kid nuiste 

-salope mini jupe et bas (y’en à beaucoup ici… mais pas forcément des salopes)

-que peut on y trouver museer (la beauté qu’il n’y a pas dans ton orthographe)

-je suis hipster quand (quand tu aimes et que tu as une certaine culture sur l’art et les vieux machins, quand t’es pour les « slow » mouvements, quand tu aimes la nature, la philosophie, quand tu aimes marcher pieds nus et écouter de l’indie, quand tu aimes le cuir et le flanelle, les petits pois et les carreaux,.. mais certainement pas quand tu te demandes si oui ou non tu es un hipster…)

-au pays basque il vaut mieux etre brebis que cochon (ça veut dire quoi cette expression?)

-pourquoi les anglais n’aiment pas qu’on les appelle rosbeef (question con…)

-histoire du prince gnangnan 

-guiness jaime pas (et alors putain???)

-tomber en bas du lit (ça fait mal?)

-pic woman cuissarde man funck (no comment)

-pot de peinture toilette (Leroy Merlin pam pam pam pam)

-ados mate sa voisine cher elle devant la piscine erotic (toi t’es scénariste un peu nan?)

-texte rigolo sur le jambon de bayonne (le cochon dans le maïs?)

-video lesbienne sous la pluie (tatuu, vive les années 90)

-pourquoi mon rosbeef est dur (tu l’as trop fait cuire!)

-pornart man photography (larry clark?)

-pot de peinture qui bouge (stop aux ravages de la drogue)

-friends sex longs tétons remplis de lait (absolument ignoble)

-disneyland paris étudiante asiatique dans le bus se fait baiser (gros pervers dégueulasse)

-français facile de draguer brisbane (un beauf fait le tour d’Australie) (oui être Français ça aide)

-ryan gosling nu toilette (Ryan nu ok, mais en train de couler son bronze non merci!)

-vieilles bonne à baiser 

-family sex poilu (cousin machin?)

-chose a faire volontaire panda (c’est bien mon petit) 

-baise animaux family (consanguin? Christine boutin?)

– blog je te deteste (la recherche de ce samedi 20 juillet)

-baise meuf bronzée partout sauf des fesses (dimanche 21 juillet)

Je vous laisse méditer sur l’humanité, Ne ratez  pas le prochain article : My perfect week.

Merci encore de me lire,

Passez un bon été.

*Amandine*

Suivez moi sur twitter! 

Et facebook!

I swim in London 2

La dernière fois j’ai testé le Lido de Tooting Bec, pour aller faire des longueurs en plein air.

Ce matin j’ai testé le Lido de Brockwell. Merci à Lili qui me l’a conseillé la dernière fois dans les commentaires.

Brockwell Lido

Brockwell Lido (photo internet)

Ce lido est pas mal et l’entrée ne m’a coûté que 2£ avec une carte étudiante, 3 sans.

L’inconvénient c’est que ce matin il y avait pas mal de monde. Les vestiaires sont super sale et ça sent mauvais et t’as rien pour cacher tes miches. Alors qu’à tooting bec ce sont des petites cabine extérieures ou on peut juste se changer et c’est plus agréable. Les douches et toilettes sont à part.

Comme toutes les piscines, le lido est séparé avec des lignes flottantes, et il vaut mieux car sinon les marmots sauteraient partout. Sauf que les lignes flottante imposent de suivre quelqu’un (ou de se faire suivre) donc soit  de nager contre le courant du colosse devant toi, soit de suivre la maman over lente qui fait ses brâaaassees. C’est sur ce point que  j’ai préféré le Lido de tooting, car pas de lignes et moins de gens à 10h du mat… Là il y avait tellement de monde passé 11h, que ça faisait des vagues. Et donc quand enfin l’espace s’ouvre à toi, et que tu te lances dans ton crawl 3 temps, pile au moment de respirer, tu te prends la vaguelette et tu respires… de l’eau. Awesome.

Autre point : L’eau est super trouble et tu nages en compagnie des cheveux des gens qui ne se les attachent pas, de particules chelous, de petits insectes noirs, est du pipi des gosses… tout autour de la piscine c’est assez sale aussi. Bâtons de glace, bouchons de bouteille… Donc bon, pour conclure, j’ai preferé le Lido de Tooting avec son sable et ses feuilles, plutôt que Brockwell soupe de peaux mortes. Voilà Voilà!

Bronzez (ou travaillez) bien!

Bisous sur l’autre fesse bronzée!

*A*

Hot hot hot week end

Pfffffiouuuuuuu!

C’est dimanche, dans le train pour Brighton,  que je me suis dit qu’il fallait que j’évoque ce week end estival londonnien sur le blog.

Tout commença vendredi quand je me suis rendue à un entretient pensant avoir à la clef une « work experience » d’une semaine ou deux. L’entrevue se passa à merveille, surtout quand on m’a annoncé qu’au final on me prenait en internship jusqu’a fin septembre pour faire des images.

GLORY!

Vous avez fait quoi vous vendredi soir? Eh bien moi j’ai fêté ça à la maison devant le barbec’ qui faisait frémir les énormes burgers home made, un verre de Cava à la main. Puis, la voisine a débarqué avec de la zubrowka et du jus de pomme bio et ma foi… ce fut  la porte ouverte à toutes les fenêtres. Le soleil descendait, nous dansions pieds-nus, c’était beau. La promesse d’un beau week-end…

Samedi mollement, je me suis réveillée avec quelques scones, de  la lemon curd maison, et du thé, sous le soleil déjà haut… oui la vie est difficile au royaume, je sais. Et j’ai alors décidé que cette journée allait être anti productive. D’abord pour fêter mon internship (il faut bien un week end entier), puis ensuite parce que quand il fait chaud, … le mieux c’est quand même de ne rien faire. (Et s’il y a un sport à pratiquer en plein air, eh bien… j’ai bien une petite idée… le rang du fond doit réussir à suivre  normalement. ) C’est avec une énergie digne d’un mollusque que je me suis donc étalée le cuissot au soleil, dans le jardinet. Si on oublie les voisins de chaque côté de la clôture qui faisaient pour l’un des travaux, pour l’autre du jardinage bruyant, tout était parfait.

On m’a ensuite sonné pour aller faire le rôti à hyde park. Ok. Mes copines habitant loin, Hyde park reste le bon deal rapport temps de transport/coût pour tout le monde.Enfin je crois. L’après midi passa doucement… on l’a un peu aidé en mangeant des glaces tout de même. Le park s’est alors soudain remplit de mélomanes se rendant au concert des Rolling Stones. Et nous ben… on est rentrées chez nous. Parce que nous sommes aussi des mélomanes, mais pauvres.

Samedi night, direction The Book Club. Toujours pour fêter mon internship. Ben oui. Mais d’abord, passage dans deux pubs de Shoreditch… Nous avons dansé, suant dans la chaleur des corps qui, toute l’après midi, avaient pris le soleil. Moiteur.

The Book Club

Sympa ta robe Tour-de-france! Sympa ta duck face! Sympa tes vieux doigts!

Et dimanche? Eh bien, c’est tels des beaufs armés de glacières se dirigeant vers leur Mecque, la bien nommée Lacanau, capitale de la pouf et des MST en été, que nous avons décidé de se tasser dans le train pour se rendre sur la mini plage bondée de Brighton. C’était donc la mauvaise idée de l’année. Même si au final, prendre l’air de la mer, c’était plutôt sympa. (non je n’avais pas de glacière, ni la marque de bronzage des chaussettes) Il faudra quand même qu’on nous explique pourquoi les prix varient autant avec les trains là oh! Mes amis ont payé 10£ l’aller/retour et moi 16£, alors que sur internet c’était 22…tout ça en partant de la même gare. Un vrai charabia…

Tu verras Brighton ce sont des galets c'est chouette! Je voyais déjà de beaux galets gris, plats et ronds comme ceux de Nice. Ben nan, c'est de la vieille caillasse disparate qui fait un bruit insupportable quand des sales gosses passent l'après-midi à courir autour de toi. Puis ça fait mal au pied lààà. Suis-je chiante? Probablement.

Boh, on était pas trop mal là! « Tu verras Brighton ce sont des galets c’est chouette! » Je voyais déjà de beaux galets gris, plats et ronds comme ceux de Nice. Ben nan, c’est de la vieille caillasse disparate qui fait un bruit insupportable quand des sales gosses passent l’après-midi à courir autour de toi. Puis ça fait mal au pied lààà. Suis-je chiante? Probablement.

Sinon une mouette m’a fait caca dessus. Ouais vas-y marre toi…

Bref j’ai saoulé tout le monde pour aller à Brighton, ben j’y suis allée voilà.

On est rentrés en fin d’aprem, comme tout le monde hein évidemment *être boulets*… je suis passée par Burgess park, c’était la fiesta, des barbec’ partout, des gens nus partout, au loin une énorme « party » genre avec un DJ… Ce matin c’était d’ailleurs l’hécatombe, le squirrel n’avait que l’embarras du choix pour son ptit dèj. Des sacs plastiques partout, des déchets en tout genre…

Porcs

Non les anglais ne sont pas plus « propres » que les autres, à Londres il y a juste des gens qui sont là pour ramasser leur merde.

Pour l’instant j’aime beaucoup la chaleur à Londres (sauf dans les transports hein). Surtout quand je sais que dans le sud de la France on atteint les 36°C ou plus. Ici, il y a toujours un petit vent qui souffle (le même vent insupportable l’hiver), et quand il fait chaud ça fait tellement de bien. J’aime bien aussi le rapport à la chaleur, à l’été qu’on a ici. Chaque jour de soleil est une bénédiction dont tout le monde essaye de profiter à fond (et à poil). En quelques heures tout peut changer, l’été est plus fragile je dirais. Là d’ou je viens, (on dirait que je parle d’une contrée lointaine telle Daenerys Stormborn) tu sais que là il fait chaud et au moins pour 15 jours… ou tu sais à l’avance si tu vas passer un été pourrave à écoper ta toile de tente, ou s’il va falloir brumiser tous les vieux des maisons de retraites pour qu’ils survivent à la canicule. Là bas, tu cabanes tes volets, tu bouffe des cerises que t’as passé la matinée à ramasser précieusement, calé entre le ventilo et la TV,en regardant des cons qui pédalent dans les cols (ça c’est pour toi papi). Puis le soir tu prends ton vélo, ton cheval ou tes pieds, et tu va te promener le long de la rivière (tout en ingérant 1,2kilos de moustiques, moucherons et autres trucs chiants) dans le soir qui tombe enfin. Oui ma campagne me manque un peu cet été, mais l’été à Londres, c’est quand même génial. Du coup on attend mille fois plus le vendredi que d’habitude, et les week-ends deviennent des sortes de parenthèse extraordinaires que je n’oublierai jamais.

(tout cela partant du principe : Week-end + Soleil= Joy, bizarrement il aurait plu ce week-end j’aurais pas été très inspirée… quoique.)

Brûlez,

*A*

Follow me

Burgess Park

Voilà 9 mois maintenant que je suis au pair. Inutile de vous dire que le temps est passé à une vitesse faramineuse. Pour moi c’est bientôt la fin  mais je n’ai pas trop envie d’y penser là tout de suite. Non, aujourd’hui je veux vous parler du park que je traverse tous les jours; il s’agit du Burgess Park à Southwark, situé entre Camberwell, Peckham et Walworth. Attention mes très chers, c’est l’instant Chasse-et-pêche.

Burgess est l’un de plus grand parcs de Londres et pourtant, personne ne le connaît.

« -T’habites où?

-Près de Burgess Park…

-Ah connais pas c’est où?

-Old kent road?

-je vois pas du tout, c’est loin?

– Pas tant que ça… Sous Bermondsey, à l’Est d’Elephant & Castle, 10min en bus de London bridge..

-Ah oui oooook! c’est le quartier noir là bas nan? »

-…

Bref, une fois passée la rive du Southbank, le Sud de Londres ça n’est pas THE destination hype. Peu de gens connaissent réellement, et il ne s’y passe pas grand chose. Ici pas de hipster ou très peu, pas de gallerie d’art, peu de Pubs. Southwark est un des quartiers les plus « pauvres » de Londres où on ne fait pas de tourisme. Parfois dans le bus ou le park ça sent fort la weed fraîche, les femmes portent leurs bébés dans le dos, et le dimanche beaucoup de gens s’habillent en habits traditionnels multicolors pour aller à l’Eglise je suppose. Bref on y est bien à Southwark, c’est assez cool, mais c’est vrai qu’il n’y a pas grand chose à faire. Mais je vous parlerai du quartier une autre fois…Il est comment alors ce Burgess Park?

Histoire

Contrairement à la majorité des Parks Londoniens, Burgess Park a été crée de tout pièce. C’est en 1943 exactement grâce au Plan Abercrombie (pas celui qui fait des T-shirts pour connards gens beaux et populaires patate!) que cet espace vert, dont les terres portaient une activités industrielle importante, sont aménagés. Cet immense surface se trouve donc entre 3 zones : Peckham, Camberwell (green) et Walworth (road), et c’est plutôt agréable de savoir qu’on peut rejoindre ces endroits par le parc plutôt que par la route. Surtout si comme moi tu te trimballes des nains en trottinette.

C’est en 1973 que la première mairesse de Camberwell Jessie Burgess lui donne son nom. Depuis tout ce temps le parc n’a jamais cessé de subir des transformations et des aménagements. Les limites des terres n’étant pas très clairs, certains petits malins en ont profité pour tenter des propositions de constructions de logements ou autre… A moitié à l’abandon, à moitié en construction, Burgess Park était un peu négligé. Mais heureusement super Boris est arrivé, et c’est dans le cadre d’une compétition à propos des aménagement de Londres (surement à l’époque pré-JO) que le Park bénéficia d’une donation de deux millions de Livres à laquelle vont s’ajouter six autres millions. La priorité étant les éclairages, les chemins, les aires de jeux pour les marmots, et les toilettes publique . Il y a aussi l’association Friends of Burgess Park  qui contribue grandement aux améliorations du parc.

Un environnement plutôt génial.

Bon évidemment je ne vous demande pas de délaisser Green Park et vos chaises rayés à 1,50£.  Mais tout de même Brugess park est un endroit assez agréable.

J’ai la chance d’habiter à côté du lac, et de passer devant tout les jours. C’est assez apaisant, surtout le lundi matin (-_-), de voir les canards barboter gentiment, avant d’aller affronter la ville. Et puis pour les enfants y’a toujours mille trucs à voir. Les écureuils, les poules d’eau, les palombes, les col-verts, le couple de cygnes, on a aussi des canards trop stylés, mais ils n’y en a pas trop en ce moment. Ce sont ceux noir et blanc aux yeux jaunes, avec une mèche gominéeé waterproof sur la tête. Il y en a à St James Park aussi. On a même des cabanes à Chauve-souris! oui oui! (oui je vous avez dit que ça serait l’instant chasse et pêche).

En parlant de pêche, tout autour du lac il y a des petites plateformes de bétons, où des mecs viennent installer leur tente pour pêcher toute la journée. Ils sont super équipés avec des cannes à moulinets et à sonnerie. Ils y restent même la nuit car un jour alors que je rentrais à 5h du mat (un dimanche matin quoi) ils étaient déjà là, ou encore là…Les mecs ils vivent pour la pêche quoi.Oui car dans le lac de Burgess Park nous avons d’énoooormes poissons. Alors je ne m’y connais pas mais je suppose que ce sont des carpes Koi et/ou carpes tout court. Le petit que j’emmène à l’école est sidéré quand on en voit le matin. Et hier soir c’était l’apothéose quand on a vu un mec sortir la bête à bout de fil. Evidement c’est strictement de la pêche pour le plaisir, donc aussitôt attrappé, le poisson est aussitôt relaché.

Une carpe Koï, un couple de colverts, une poule d'eau (cood), une vue du lac, et les mouettes marchant sur la glace cet hiver.

Une carpe Koï, un couple de colverts, une poule d’eau (cood), une vue du lac, et les mouettes marchant sur la glace cet hiver.

Bon je ne veux pas passer en mode maman au foyer, mais ça fait quand même partie de mon job toute cette année alors …

Habiter près d’un parc comme celui ci, c’est l’idéal quand t’as des enfants. Tous les jours j’apprends de nouvelles choses au plus grand sur la nature, les animaux. En plus il est dans sa période « pourquoi » alors c’est génial de pouvoir répondre à toutes ses questions, enfin presque… Il connaît plein de choses sur les animaux maintenant. Par exemple je lui disais que dans la nature, les oiseaux mâles sont ceux qui ont le plus de couleurs, pour attirer les femelles et pouvoir se les faire, (mais oui je lui ai dit comme ça qu’est ce que tu crois?), et que les femelles étant très basées sur l’apparence et le superficiel, elle n’acceptent de se taper que les beaux gosses, voilà, c’est la dure loi de la nature mon petit… Bref je lui en apprends tout les jours suivant les bestioles qu’on croise. Je ne sais pas vous, mais je pense que sensibiliser un enfant à la nature évitera d’en faire plus tard un gros débile qui jettera ses déchets n’importe où et qui ne saura pas reconnaître un concombre d’une courgette.

Alors ça c'était la semaine dernière.... Naaannnnn je blague. Bien que... hein.. bon.

Alors ça c’était la semaine dernière…. Naaannnnn je blague. Bien que… hein.. bon.

Après les animaux, les trucs pour les humains…

(avouez que mes titres sont super catchy…)

Un des trucs les plus awesome à Burgess Park ce sont les barbecues… AHHHH.. le barbecue, avouez que c’est quand même génial de faire des barbuc… je veux dire… c’est forcément synonyme de bonne bouffe (désolée les vegans mais les conneries ça va bien 5 minutes) et de bonne humeur. T’as déjà vu quelqu’un faire la gueule à une barbecue party toi?

Barbuc' time!

Barbuc’ time!

Nous avons donc à Burgess Park des barbecues en bétons, et des immenses rondins de bois pour s’assoir, bref on se croirai en camp scout, c’est trop top. Bien évidemment, à 16h en semaine, et à 11h ou même 10h le week-end quand il fait beau, tout est déjà pris d’assaut par des familles de 15 qui débarquent avec fauteuils, chiens, jeux… En moins de deux c’est le boxon! Et là, une odeur lointaine de grillé vient chatouiller tes narines de carnivore, l’air se voile légèrement, c’est l’été quoi. Comme vous pouvez le voir sur la photo, il y a beaucoup d’espace, il est donc tout à fait possible de te ramener à 50, t’installer dans l’herbe et allumer des barbuc’ portatifs (des espèces de plats en allu plein de charbon). Je songe sérieusement à faire un truc pour mon annif dans ce park étant donné que je passe tout l’été à Londres…Parce que bon le barbecue c’est quand même la vie.

L'aire de jeu pour les minis riders/sliders.

L’aire de jeu pour les minis riders/sliders. (cet hiver)

En somme Burgess Park est un parc très agréable,encore en « construction ». Il n’est pas rare d’y croiser des groupes de volontaires en train d’élaborer des massifs de fleurs, ou installer des fontaines. Le temps y est moins clément qu’en centre ville, il y a toujours beaucoup de vent et il y fait un peu plus frais, étant donné que la majorité des arbres sont jeunes et trop petits pour protéger les terres. Du moins du côté où j’habite. Bien sûre il y a toujours des gros crados qui laissent leurs déchets de barbecue en tas sur la pelouse, donc un coup de vent et tout se retrouve dans le lac. Et après les oies mangent du plastique. Les enfants de ces gens là par exemple seront des gros débiles.

Nous avons aussi une grande colline parfaitement exposée au sud. Donc dés que le soleil daigne nous honorer de sa présence, tout le monde se met à poil et fait le roast chicken sur la colline.

La colline pour faire le rôti!

La colline pour faire le rôti!

On a eu droit à un tournage aussi…

East-enders?

East-enders?

Nous avons également un couple de messieurs Canards… ils sont d’ailleurs ravis d’apprendre qu’il leur suffit de traverser la Manche pour se passer la bague à la plume!

Bon voilà, bravo pour ceux qui arrivent à la fin de cet article à tendance campagnarde, si vous passez sur Southwark, n’hésitez pas à venir faire bronzette près des oies bernaches et des poules d’eau… elles seront toujours moins relous que les touristes d’Hyde park.

Bisous d’écureuil,

*A*

Follow me!