French thoughts and fake advices…

French thoughts and fake advices….

N’hésitez pas à me laisser de nouvelles questions!

Publicités

Little may flower

Hello! C’est l’heure de l’adorable dessin de Thi-Maï!

La petite histoire : Quand je rentre de mes folles soirées dans l’est ou ailleurs, je vois le soleil se lever. Ici il se lève très tôt, ainsi, le temps de rentrer avec les mille bus que je dois prendre (non en fait j’attends toujours mille an ce putain de bus 21/N21), il est parfois 4h passé, et il fait donc grand jour quand j’arrive à la maison. Je peux donc traverser le park et c’est alors que je m’émerveille plus que d’habitude sur toutes ces petites bêtes, et cette nature qui s’éveillent. Le squirrel prend son petit dej, le renard (quand j’ai la chance de le croiser) rentre chez lui. Et moi j’suis complètement à l’ouest… Ben ouais la fatigue quoi.

Hic

Retrouvez les illustration de Little Mayflower sur son blog!

Bonne journée à tous!

*A*

Follow me!  or go on my facebook page!

Tip

Si comme moi tu aimes bien bouquiner, et soigner ta hangover en trainant autour de Bricklane le dimanche, ouvre l’oeil! Quelque part sur le Spitafield market, il y a un bouquiniste qui vend des livres plus que soldés. Le choix s’étend des grands classiques de Bukowski ou Fitzgerald jusqu’à des oeuvres plus récentes.

J'ai pris ce livre par curiosité pour le travail de James franco qui n'est pas qu'une bombe sexuelle, mais aussi parce que j'ai trouvé le premier paragraphe très facile à lire en (anglais évidemment).

J’ai pris ce livre par curiosité pour le travail de James franco qui n’est pas qu’une bombe sexuelle nan nan, mais aussi parce que j’ai trouvé le premier paragraphe très facile à lire en (anglais évidemment).

L’expo de James franco intitulée Psycho Nacirema est d’ailleurs visible à la Pace Gallery jusqu’au 27 juillet.

Voilà voilà…

Bisous sur ta fesse,

*A*

Mensch

Elles sont françaises, viennent de Lyon et leur musique est pretty awesome.  Solène Lanza et moi même avons eu la chance de rencontrer le groupe Mensch quelques heures avant qu’elles ne se produisent à la Paris is Burning du mois de Juin. Voici donc un extrait de l’interview en français, que vous pouvez retrouver in english dans l’article génial de London keeps rocking. Quant à moi, ben je me suis chargé des images…

C'est à Broadway market que nous les avons retrouvé

C’est à Broadway market que nous les avons retrouvé

… « Et comment vous vous sentez pour votre première fois à Londres ?

K. Devant un public anglais, c’est la première fois pour Mensch, c’est la pression parce que c’est quand même mythique et symbolique, c’est l’Angleterre. A New York aussi, on était hyper stressé, à Paris aussi. Y’a une pression aussi pour des premières parties quand on a joué avec Kim Gordon, on n’emmenait pas large.

Et de vous produire pendant une Paris Is Burning ?

K : Ce concept est une très, très bonne initiative. Surtout à Londres, dans l’imaginaire de la musique, de tout ce que j’ai écouté, c’est le must.

V : En France aussi, il y a des soirées rock Belge, … et on a tendance à avoir vachement de complexe en tant que groupes français de rock. Alors que la scène musicale française actuelle est vachement riche et s’exporte bien comme jamais et elle est complètement décomplexée. Faire ce dont t’as envie de faire sans regarder ailleurs.

mensch5

LKR On a vu d’autres groupes ici comme Lescop ou La Femme, et vous avez pas mal de point commun avec eux comme le revival des années 80 dans le son…
V : Oui, ou Granville. La femme a bien ce petit côté décomplexé.

K : La différence c’est qu’on les a vécu les années 80…

mensch

Pourquoi avoir choisi ce nom de Mensch ?

Mensch, c’est de l’allemand, ça veut dire humain, c’est Val qui l’a proposé. On ne voulait pas d’un nom anglais et on voulait un terme mystérieux et différent vu qu’on est deux filles ce qui est peu commun.  »

Très bon Lundi à tous!

*A* et surtout Solène L.

Show

C’est telle une nunuche de 15 ans qui mettrait des photos de sa besta sur son skyblog, que je viens vous montrer des photos du show Rihanna, dite Bad Girl Riri pour les initiés, featuring David Guetta. C’était Dimanche au stade de Twickenham.

Qu’est ce qui m’a pris d’aller voir RiRi? Eh bien, il y a quelques semaines je croise un bus : « Rihanna, Diamonds tour, SOLD OUT, date supplémentaire : dimanche 16 Juin ». Je me dis tiens ça doit être un truc à voir quand même, dans un stade tout ça… mon temps à Londres est peut-être compté alors autant en profiter. Je rentre à la maison et dis à ma boss (la mère des nains) : ça te dirait d’aller voir Rihanna en concert? « Yeah, why not it could be fun… », puis on parle d’autre chose… deux jours plus tard, alors que tout le monde était parti en vacance, je me reveille et trouve un mot dans la cuisine. « Rihanna is booked! have a good week!… »

YOuhou!

Rihanna_UK-with-David-Guetta_Tour-Layout_608x376

En toute première partie donc il y a eu des DJ nommés GTA, comme le jeu oui. La première partie que personne n’écoute en général. Tu montes les 2500 marches pour rejoindre ta place, tu cherche un truc à boire… Où est ma bièèère, j’ai grand’ soif!

Et puis ensuite est venu Guegué. Le david quoi. Le mec qui tape des mains, et bat le rythme avec son bras.

Le pauvre il n'est pas à son avantage là...

Le pauvre il n’est pas à son avantage sur cette photo…

DSC08499

DSC08525

DSC08518

Ensuite David il a sorti sa veste en cuir, et même qu’il a remonté ses manches de T-shirt (tel le Kevin des soirées camping) pour bien nous montrer ses petits biscottos quand il faisait tourner les disques sur la platine. Bon je me moque, mais il a quand même mis un peu l’ambiance le guégué.

C’est alors qu’arriva Rihanna. Enfin, après mille ans d’attente… Car nous sommes arrivées à 17h30, et elle est a commencé vers 20h45. Tu me diras, ça te laisse le temps de faire un pic-nic, un barbec’, une partie de belotte, de cache-cache, une sieste, entre les sièges tranquille…

DSC08545

J’étais assez loin, donc on remercie les écrans de faire des gros plans, et moi telle une super fan de Riri, j’ai pris les écrans en photo…

DSC08548

C’est quand je vois tous ces relous avec leur smartphones qui ne peuvent pas s’empêcher de filmer la totalité du concert, que je suis bien contente d’avoir eu une place dans les gradins.

DSC08566

DSC08593

Ah cette Riri…

DSC08597

DSC08601

Le show

Bon évidemment Rihanna dans un stade, ça peut pas être naze hein. Mais j’émettrai quelques râleries par principe hein…

Dans un stade le son est pas top, à part si t’es dans la fosse proche de la scène je suppose. Et pour tout le temps passé dans le Twickenham stadium, Rihanna n’a finalement pas passé beaucoup de temps avec nous. Le show est séparé en plusieurs parties qui regroupent quelques chansons suivant leur style, leur rythme. Dans chaque partie, Rihanna enchaînait les chanson sans pause entre les deux. C’était limite la course, et j’ai trouvé ça un peu dommage. J’aurais bien aimé crier mon amour au début et à la fin de chaque chanson, comme les ados qui brandissaient leur poster et tout. Elle a même fait un medley à un moment. Mais bon forcément, quand tu produits 1 tube tous les deux jours, c’est pas évident de tout caser dans un concert.

Rihanna

Bon ben Bad Girl Riri elle assure tsais. La voix, les chorés.

Au tout début du show elle arrive en tenue ultra sexy.Pendant les premières chansons elle n’a pas arrêté de se déhancher de façon hyper vulgos, tout en se tapotant le pubi’… Elle a beaucoup dit « fuck, fucking fucked »… J’étais là : « mais qu’est ce qu’elle fout? ». Puis bon au fil du show elle change de tenue, et d’attitude. Tantôt gamine, tantôt femme fatale. A la fin on dirait juste une petite princesse innocente à qui tu donnerais le bon dieu sans confession. Surtout quand elle te dit qu’elle te love, que sa famille est là pour ce dernier concert  à London…  (sa famille qui l’a donc vu en train de se toucher la pussy devant des milliers de personnes).

Comme vous pouvez le voir un peu sur les photos, Riri ne porte des tenus qui ne vont qu’à elle et son corps parfait de fille des caraïbes. Donc toi, si tu les portes, tu ressembleras à un rôti, une pute au rabais, ou au mieux, à dame Ginette dans les visiteurs, mais sans le caddie. Et pourtant, il m’arrive d’en croiser dans la rue surtout ici, des filles qui se sentent Rihanna. Avec des trucs over moulants, des cuissardes blanches… les reines du mauvais goût.

Le concert s’est finit sur le tube qu’on attendait tous.. (toutes) Diamonds. Le public crie, les feux d’artifices explosent, Riri s’en va … pas de rappel.

Tout le monde se casse et court afin d’avoir les premiers trains pour le centre de Londres.

J’ai vu Rihanna en concert et c’était pretty awesome.

*A*

Burgess Park

Voilà 9 mois maintenant que je suis au pair. Inutile de vous dire que le temps est passé à une vitesse faramineuse. Pour moi c’est bientôt la fin  mais je n’ai pas trop envie d’y penser là tout de suite. Non, aujourd’hui je veux vous parler du park que je traverse tous les jours; il s’agit du Burgess Park à Southwark, situé entre Camberwell, Peckham et Walworth. Attention mes très chers, c’est l’instant Chasse-et-pêche.

Burgess est l’un de plus grand parcs de Londres et pourtant, personne ne le connaît.

« -T’habites où?

-Près de Burgess Park…

-Ah connais pas c’est où?

-Old kent road?

-je vois pas du tout, c’est loin?

– Pas tant que ça… Sous Bermondsey, à l’Est d’Elephant & Castle, 10min en bus de London bridge..

-Ah oui oooook! c’est le quartier noir là bas nan? »

-…

Bref, une fois passée la rive du Southbank, le Sud de Londres ça n’est pas THE destination hype. Peu de gens connaissent réellement, et il ne s’y passe pas grand chose. Ici pas de hipster ou très peu, pas de gallerie d’art, peu de Pubs. Southwark est un des quartiers les plus « pauvres » de Londres où on ne fait pas de tourisme. Parfois dans le bus ou le park ça sent fort la weed fraîche, les femmes portent leurs bébés dans le dos, et le dimanche beaucoup de gens s’habillent en habits traditionnels multicolors pour aller à l’Eglise je suppose. Bref on y est bien à Southwark, c’est assez cool, mais c’est vrai qu’il n’y a pas grand chose à faire. Mais je vous parlerai du quartier une autre fois…Il est comment alors ce Burgess Park?

Histoire

Contrairement à la majorité des Parks Londoniens, Burgess Park a été crée de tout pièce. C’est en 1943 exactement grâce au Plan Abercrombie (pas celui qui fait des T-shirts pour connards gens beaux et populaires patate!) que cet espace vert, dont les terres portaient une activités industrielle importante, sont aménagés. Cet immense surface se trouve donc entre 3 zones : Peckham, Camberwell (green) et Walworth (road), et c’est plutôt agréable de savoir qu’on peut rejoindre ces endroits par le parc plutôt que par la route. Surtout si comme moi tu te trimballes des nains en trottinette.

C’est en 1973 que la première mairesse de Camberwell Jessie Burgess lui donne son nom. Depuis tout ce temps le parc n’a jamais cessé de subir des transformations et des aménagements. Les limites des terres n’étant pas très clairs, certains petits malins en ont profité pour tenter des propositions de constructions de logements ou autre… A moitié à l’abandon, à moitié en construction, Burgess Park était un peu négligé. Mais heureusement super Boris est arrivé, et c’est dans le cadre d’une compétition à propos des aménagement de Londres (surement à l’époque pré-JO) que le Park bénéficia d’une donation de deux millions de Livres à laquelle vont s’ajouter six autres millions. La priorité étant les éclairages, les chemins, les aires de jeux pour les marmots, et les toilettes publique . Il y a aussi l’association Friends of Burgess Park  qui contribue grandement aux améliorations du parc.

Un environnement plutôt génial.

Bon évidemment je ne vous demande pas de délaisser Green Park et vos chaises rayés à 1,50£.  Mais tout de même Brugess park est un endroit assez agréable.

J’ai la chance d’habiter à côté du lac, et de passer devant tout les jours. C’est assez apaisant, surtout le lundi matin (-_-), de voir les canards barboter gentiment, avant d’aller affronter la ville. Et puis pour les enfants y’a toujours mille trucs à voir. Les écureuils, les poules d’eau, les palombes, les col-verts, le couple de cygnes, on a aussi des canards trop stylés, mais ils n’y en a pas trop en ce moment. Ce sont ceux noir et blanc aux yeux jaunes, avec une mèche gominéeé waterproof sur la tête. Il y en a à St James Park aussi. On a même des cabanes à Chauve-souris! oui oui! (oui je vous avez dit que ça serait l’instant chasse et pêche).

En parlant de pêche, tout autour du lac il y a des petites plateformes de bétons, où des mecs viennent installer leur tente pour pêcher toute la journée. Ils sont super équipés avec des cannes à moulinets et à sonnerie. Ils y restent même la nuit car un jour alors que je rentrais à 5h du mat (un dimanche matin quoi) ils étaient déjà là, ou encore là…Les mecs ils vivent pour la pêche quoi.Oui car dans le lac de Burgess Park nous avons d’énoooormes poissons. Alors je ne m’y connais pas mais je suppose que ce sont des carpes Koi et/ou carpes tout court. Le petit que j’emmène à l’école est sidéré quand on en voit le matin. Et hier soir c’était l’apothéose quand on a vu un mec sortir la bête à bout de fil. Evidement c’est strictement de la pêche pour le plaisir, donc aussitôt attrappé, le poisson est aussitôt relaché.

Une carpe Koï, un couple de colverts, une poule d'eau (cood), une vue du lac, et les mouettes marchant sur la glace cet hiver.

Une carpe Koï, un couple de colverts, une poule d’eau (cood), une vue du lac, et les mouettes marchant sur la glace cet hiver.

Bon je ne veux pas passer en mode maman au foyer, mais ça fait quand même partie de mon job toute cette année alors …

Habiter près d’un parc comme celui ci, c’est l’idéal quand t’as des enfants. Tous les jours j’apprends de nouvelles choses au plus grand sur la nature, les animaux. En plus il est dans sa période « pourquoi » alors c’est génial de pouvoir répondre à toutes ses questions, enfin presque… Il connaît plein de choses sur les animaux maintenant. Par exemple je lui disais que dans la nature, les oiseaux mâles sont ceux qui ont le plus de couleurs, pour attirer les femelles et pouvoir se les faire, (mais oui je lui ai dit comme ça qu’est ce que tu crois?), et que les femelles étant très basées sur l’apparence et le superficiel, elle n’acceptent de se taper que les beaux gosses, voilà, c’est la dure loi de la nature mon petit… Bref je lui en apprends tout les jours suivant les bestioles qu’on croise. Je ne sais pas vous, mais je pense que sensibiliser un enfant à la nature évitera d’en faire plus tard un gros débile qui jettera ses déchets n’importe où et qui ne saura pas reconnaître un concombre d’une courgette.

Alors ça c'était la semaine dernière.... Naaannnnn je blague. Bien que... hein.. bon.

Alors ça c’était la semaine dernière…. Naaannnnn je blague. Bien que… hein.. bon.

Après les animaux, les trucs pour les humains…

(avouez que mes titres sont super catchy…)

Un des trucs les plus awesome à Burgess Park ce sont les barbecues… AHHHH.. le barbecue, avouez que c’est quand même génial de faire des barbuc… je veux dire… c’est forcément synonyme de bonne bouffe (désolée les vegans mais les conneries ça va bien 5 minutes) et de bonne humeur. T’as déjà vu quelqu’un faire la gueule à une barbecue party toi?

Barbuc' time!

Barbuc’ time!

Nous avons donc à Burgess Park des barbecues en bétons, et des immenses rondins de bois pour s’assoir, bref on se croirai en camp scout, c’est trop top. Bien évidemment, à 16h en semaine, et à 11h ou même 10h le week-end quand il fait beau, tout est déjà pris d’assaut par des familles de 15 qui débarquent avec fauteuils, chiens, jeux… En moins de deux c’est le boxon! Et là, une odeur lointaine de grillé vient chatouiller tes narines de carnivore, l’air se voile légèrement, c’est l’été quoi. Comme vous pouvez le voir sur la photo, il y a beaucoup d’espace, il est donc tout à fait possible de te ramener à 50, t’installer dans l’herbe et allumer des barbuc’ portatifs (des espèces de plats en allu plein de charbon). Je songe sérieusement à faire un truc pour mon annif dans ce park étant donné que je passe tout l’été à Londres…Parce que bon le barbecue c’est quand même la vie.

L'aire de jeu pour les minis riders/sliders.

L’aire de jeu pour les minis riders/sliders. (cet hiver)

En somme Burgess Park est un parc très agréable,encore en « construction ». Il n’est pas rare d’y croiser des groupes de volontaires en train d’élaborer des massifs de fleurs, ou installer des fontaines. Le temps y est moins clément qu’en centre ville, il y a toujours beaucoup de vent et il y fait un peu plus frais, étant donné que la majorité des arbres sont jeunes et trop petits pour protéger les terres. Du moins du côté où j’habite. Bien sûre il y a toujours des gros crados qui laissent leurs déchets de barbecue en tas sur la pelouse, donc un coup de vent et tout se retrouve dans le lac. Et après les oies mangent du plastique. Les enfants de ces gens là par exemple seront des gros débiles.

Nous avons aussi une grande colline parfaitement exposée au sud. Donc dés que le soleil daigne nous honorer de sa présence, tout le monde se met à poil et fait le roast chicken sur la colline.

La colline pour faire le rôti!

La colline pour faire le rôti!

On a eu droit à un tournage aussi…

East-enders?

East-enders?

Nous avons également un couple de messieurs Canards… ils sont d’ailleurs ravis d’apprendre qu’il leur suffit de traverser la Manche pour se passer la bague à la plume!

Bon voilà, bravo pour ceux qui arrivent à la fin de cet article à tendance campagnarde, si vous passez sur Southwark, n’hésitez pas à venir faire bronzette près des oies bernaches et des poules d’eau… elles seront toujours moins relous que les touristes d’Hyde park.

Bisous d’écureuil,

*A*

Follow me!