The market of your dreams.

Let’s be a Glouton!

Parlons Miam Miam! Mais surtout parlons market! Vous savez comme j’aime les marchés. La dernière fois que j’en évoquais un, c’était en février, et je vous parlais du Ridley road market. Un marché bazard vers Dalston avec des victuailles venues de contrées lointaines.

Samedi matin, je suis allée à un marché adorable, délicieux, et tout petit. Le Maltby Market. Il fallait que j’achète des douceurs de qualités, et il faisait beau, alors je suis allée me promener vers Bermondsey.

Sous les Arcades, la bouffe!

SAMSUNG

Le Maltby Market est en fait plus une enfilade informelle d’étales qu’un véritable marché. Il se compose des meilleurs producteurs qui avant fournissaient Borough Market (que vous connaissez tous). Borough market n’étant  maintenant qu’une attraction de plus pour touriste, les producteurs ont décidé d’exposer leurs produit le samedi matin sous les arcades du train qui servent d’entrepôt. L’avantage de fournir du haut de gamme: le client suit le commerçant où qu’il aille. « J’irai où tu iras, mon pays sera toi eh!… » disait Céline Dion à JJG. Et c’est bien le problème de Borough Market qui a « viré » ces traders, les accusant en quelques sorte de jouer sur deux terrains, et donc d’éloigner les clients de Borough. Toute l’histoire ici.

Vous trouverez donc au Maltby Markets la qualité culinaire venue de partout, Normandie, Méditerranée, Asie…

La première étale qui donne le ton, bien entendu, c’est l’étale française de la Normande à Londres, la pire pour le cholestérol! D’un côté les fromages, de l’autre les saucissons, les pâtés et les terrines comme de celles que ta mamie étalait sur ton pain quand t’étais gosse. Bref les saussbecs te font de l’oeil, les pâtés crient ton nom et toi tu baves… Mais j’ai su resisté.SAMSUNG

SAMSUNG

Pour ma part j’ai mangé des Falafels. Je me rappellerai toujours la première fois que j’en ai mangé c’était à la rue des Rosiers à Paris. Soit-disant les meilleurs falafels du pays. Ça devait être vrai car j’ai jamais retrouvé ce goût nulle part (tu me dira j’ai pas non plus parcouru toute la France), ou du moins des falafels aussi bons. Eh bien je pense que les falafels du Maltby Market concurrencent sérieusement ceux de la rue des Rosiers (faudrait quand même que je les re-goûte)! Il t’en côutera donc 3,50 £ pour un regular (trois boulettes). Sauf que la gentille dame te demande si tu veux ou pas les aubergines grillées pour 50p de plus, donc ben t’as faim « t’y dis oui » comme dirait Kakou. Pourquoi se priver?! Je tiens à préciser que je me fais toujours avoir à ce genre de technique marketing moisie. Genre « buy two get three ». Ok mais qu’est ce que je vais faire moi maintenant avec mes trois pairs de chaussures identiques?

Le Monsieur remplie ensuite ton wrap de falafels avec tous les légumes ou presque présents sur la photo, persil, betteraves,tomate, salades, piments, et trucs inconnus au vinaigre… Le tout bien tartiné de houmous! Hmmm! puis pas de quoi culpabiliser, c’est presque que des légumes, pas de mayo ni rien… vive la cuisine méditerranéenne!

Le marché est assez petit, donc si on y va, c’est bien de s’y poser pour manger, car on a vite fait le tour. Il y a évidemment de quoi s’attabler et boire le sang du Christ mouahhah! Il a bien fait de se faire tailler la couenne celui là…

Bon, évidemment, en tant que gloutonne potelée, j’ai fini mon excursion culinaire à l’étale de patisseries. Et pour une fois ces patisseries ne ressemblaient pas à ces gateaux lourdingues anglais à la noix, au jus de noix, colmatés à la crème de noix, le tout sous un glaçage décoré avec des noix. Nan!

Regardez moi ça comme c’est adorable…

Je valide donc, la tarte à la framboise, la tarte à la fraise et le fondant coeur coulant au chocolat of course! Les tartelettes sont en fait de parfaits sablés mi-cuits au centre, et les fruits sont posés sur une « crottounette » de crème patissière. Divin.

Une fois le marché terminé, repus et drogués aux plaisirs dionysiaques, vous pouvez aller vous promener dans Bermondsey qui est un quartier très sympa. Je vous en avez d’ailleurs parlé au tout début de mon blog!

Je vous laisse, vous devez surement avoir un peu faim maintenant… 😉

*A*

Publicités

Little Mayflower’s drawing

Revoici une illustration de Thi-Maï sur le blog! La dernière fois on vous parlait « d’amour. » Aujourd’hui, on évoque ce sentiment que l’on peut ressentir devant les réseaux sociaux… Lorsqu’on compare notre top life, avec la top life des autres…

Facebook : "Exprimez vous : "

Facebook : « Exprimez vous : « 

Que voulez vous, on a pas tous les mêmes aspirations.

*A* & Thi-Maï.

Last friday night

Un petit billet nocturne rien que pour vous… parce que j’avais encore envie de parler pour ne rien dire …

Photo google

Photo google

Je suis sous plusieurs couche de fringues et je viens de finir ma tisane. Sommes-nous en décembre? Nan nan… Même à Toronto il fait plus doux qu’ici. C’est aujourd’hui en perdant 2 neurones devant les Barbapapas autour du monde qui venaient d’atterrir en pays nordique, que je me disais que mon appréciation du froid était très scandinave. Moi le froid, c’est dans un chalet de bois, avec du feu, et un viking aux cuisses musclées et poilus. Quoi? …Oui bon nue à Bali avec Ryan Gosling ça marche aussi… Toujours est-il que c’est une bien triste réflexion pour un mois de Mai.

Bon sinon pendant que certains font du steak-haché à Woolwich, moi je me demande ce que je vais pouvoir faire de mon week-end, et surtout de ma semaine de vacance qui suit… Des idées? Si le weather persiste, ça sera ciné/couette/chocolat.. (le chocolat remplaçant le sexe bien évidemment ).

Vous ai-je dit que mon vendredi soir dernier était foufou? De toute façon à Shoreditch, tu ne peux qu’avoir de bonnes surprises. Que ce soit les lieux ou les gens… Vous savez qu’au Light Bar (qui soit dit en passant n’est pas un endroit topissime), on peut monter tout en haut en haut en haut, et payer 2 pounds pour se retrouver dans une autre salle à la musique moins commerciale, ambiance soirée VIP cool, avec un accès sur la petite terrasse fumeur, et vue sur la city illuminée… Ça c’est grâce à des filles qu’on a rencontré dans les toilettes. Les toilettes des filles, (telle les cuisines dans les apparts d’étudiant) c’est un peu la contre-soirée (quand y’a pas madame pipi qui te prie de bouger tes fesses). Déjà faut faire la queue 200 ans, ensuite pipi, lavage des mains et séchage, ça te laisse largement le temps de sympathiser avec les pots de peinture locaux, partager deux trois tips de Xoune, et l’alcool aidant, tu te retrouves bientôt avec des nouvelles best friends. Bon comme je vous l’ai déjà dit, être frenchie ça aide.  Surtout quand on sort à deux, on est beaucoup plus abordables et tout… (m’en veut pas pour mon manque de vocabulaire, il est tard).

Bref, attendant contre un miroir à la lumière atroce que N finisse ce qu’elle avait à faire, une jolie fille vient me parler, un peu pompette of course, et là, direct elle me dit « what do you think about english girls you froggy? ». Alors moi hein, faut pas me donner deux occasions pareilles! Je venais de voir sa pote se tartiner la face au fond de teint pour rien… donc directe je dis « too much make up girls ». Celle qui me parlait était jolie et normalement maquillée… bref on s’en fout… la conversation était lancée et on a parlé parlé. Elle nous a donné un tips troooooop cool top secret (enfin pas tant que ça puisque trouvable sur time out en cherchant bien), je compte bien essayer ça ce week end! On a donc fait connaissance de 3 girls from Essex qui bien sûr étaient adorables, so friendly yeah… Parmi ces trois filles très jolie, il y avait la mannequin Lauren MacAvoy. Autant vous dire qu’on ressentait un petit décalage.. nous (comprendre tout le concept derrière ce nous)  et elle, la mannequin et son corps parfait (sans effet photoshop) se tortillant sur la piste. En tout cas moi m’en fout, au moins j’ai des seins… na.

Inutile de vous préciser que depuis ce soir là, nous n’avons aucune news de ces girls from Essex. D’ailleurs les girls from Essex correspondent à un certain cliché dont elles même sont conscientes puisque la mannequin et ses pine-co en parlaient. Beaucoup de maquillage, des fringues moches faite par des enfants chinois unijambistes et aveugle, pire que primark, beaucoup d’artifice tels que des faux-cils, des cheveux en plastique. Elles portent aussi des looooongues jupes de voile qui volent dans le vent londonnien assortie avec des tops transparents et classes de qualité médiocre, tout ça pour aller acheter un pizza au Tesco du coin. Et bien sûre des talons de 15cm qui leur donne cette allure si sexy, et cette démarche claudiquante irrésistible.

Bon la suite de la soirée, bien qu’originale est un peu dodgy, and my mum reads this blog so… you know what i mean (and yeah she doesn’t speak a word of english)… Je peux toujours tout te raconter en privé baby.

Demain c’est le jour le plus génial de la semaine, soit le vendredi ou la vie sauvage…GRAOU!

Beware Shoreditch…!

*A*

Suivez moi sur Facebook et twitter : @BBFLondon

« Sunrise Sunrise…

… looks like morning in your eyes… »

Il y a des matins doux à Londres. Un peu comme aujourd’hui, quand le vent s’est arrêté et les nuages se sont écartés pour enfin laisser apparaître quelques rayons de soleil. Hier le vent, le froid, aujourd’hui la douceur. Je suis au fond d’un fauteuil inesthétique de grand-mère quelque part vers Bricklane, et j’ai un gout post-cappuccino  sur la langue pas des plus agréables. Comment un truc aussi bon peut-il avoir un arrière-goût aussi dégueu? En écrivant cette phrase je me rends compte que la « théorie du cappuccino » peut s’appliquer facilement à d’autres trucs, ainsi qu’aux gens. Les plus délicieux, esthétiques et sympathiques peuvent facilement vous laisser un arrière goût dégueulasse, un sentiment bizarre, un mal-aise. Alors que les personnes les plus revêches, à l’air fermé et mal-aimable cachent parfois des trésors que personne n’a pris le temps de chercher. Pas d’arrière goût dégueu. Un peu comme le pâté de campagne, c’est moche, mais c’est bon. Après c’est sûr, il existe toujours des pâtés de campagne moche et dégueus de bout-en-bout, et là on ne peut pas y faire grand chose hélas.

Ok, je ne suis pas là pour (mal) théoriser sur le genre humain, mais ce fond de Jazz qui rythme le passage des gens que j’observe à travers la vitrine, m’inspire. Tiens, le Jazz chiant et mou vient de passer au Jazz manouche, beaucoup mieux… je me réveille.

Il y a des matins doux à Londres. Comme ce matin de Mai, le genre de matin que tu comptes sur les doigts d’une seule main (de quelqu’un qui a deux doigts coupés). Je chill. Je regarde les gens et je pense à l’avenir. Je pense aux gens et je regarde le présent. J’ai rencontré des gens sympathiques en tous genres hier soir. C’est inspirant.

Le Jazz manouche est maintenant couvert par un désagréable bruit de perceuse… c’est donc le moment où je décolle de ce confortable fauteuil, et ou je vais profiter des rayons du soleil.

Cet article ne parle de rien.

Il y a des matins doux à Londres.

*A*

PS:  je l’ai déjà dit à toute mes copines mais pas à vous chers lecteurs inconnus… Dimanche j’ai vu Ben Whishaw dans la rue. C’était un beau spectacle que je me suis contentée de regarder…

Little May Flower

Le lundi est un jour moisi. Et même si tu aimes ton job, ou si tu ne bosses pas, le Lundi reste le jour de la reprise des hostilités. Rien que ce matin je check les réseaux sociaux, et là… j’ai juste envie de prendre un Xanax. Une copine qui s’est fait défoncer sa voiture (Paris mon amour), d’autres qui se  battent avec pôle emploi et autres administrations chiantes, ou encore ceux qui râle parce que justement c’est Lundi…. Bref. Moi pour vous aider à supporter ce jour difficile, j’ai décidé de vous divertir. Enfin disons de vous faire sourire.

Je vous présente donc, la première (et certainement pas la dernière) illustration de Little May Flower sur le blog. Les illustration de Thi-Maï évoqueront des situations vécues (pas forcément pas moi hein!) à London.

En cet heureux Lundi 13 du mois de Janvier Mai, voici donc « la séduction cheap de soirée » avec fond sonore et barrière (pas microbienne) de la « langue« .

Bon Lundi à tous!

*A* & Little May Flower

And the nominees for the Liebster award are…

Bonjour à toi qui te prélasses sous ce magnifique soleil Londonien!

La semaine dernière j’ai été nominée au Liebster Award par le blog tremblonmaiosons.wordpress.com !

liebster-award

Alors quésaco?

Si tout comme moi tu es bilingue allemand LV1 renforcé (LAULE (viva espanol)) tu comprendras ce mot Liebster, qui, bien évidemment veut dire « aimé » ou « préféré ». Et là tu te dis, ah ben oui… ich liebe dich tout ça, ichn bin frankfurte choucrouten ya ya!… Ce prix comme son nom l’indique, est un award que l’on décerne aux blogs que l’on veut faire connaître. Cela vaut surtout pour les blogs de moins de 200 followers, ce qui est mon cas. En parlant de followers, ma page facebook est enfin arrivée à 100! J’ai donc, comme promis, fait péter le téton!

Cependant, il existe des règles à suivre quand on se voit décerner un Liebster. Et en tant que mauvaise blogueuse procrastinatrice je ne m’y attèle que maintenant!

The rules


-Chaque personne doit écrire 11 faits sur elle même. (suuuper -_-)

-Répondre aux questions que la personne qui vous a tagué a posté et créer 11 questions destinées aux personnes que vous allez taguer.

-Choisir 11 personnes et mettre un lien vers le blog dans votre article. (je ne sais même pas si j’en connais 11…ET ce chiffre me stresse! pourquoi pas 10? ou 15? 11c’est bâtard, ça va avec rien…)


-Les en informer sur leur page

-On ne tague pas la personne qui vous a tagué

En gros, y’a tellement de truc à faire, que je comprends pourquoi j’ai attendu une semaine avant de m’y atteler! Et oui, je vais râler comme ça tout du long, car je trouve ça marrant de râler tout du long, surtout quand j’imagine mes potes me lire…

Et c’est parti!

1. Mes 11 révélations personnelles

1 :  Je râle tout le temps (nan sans dec!?). Par principe, et surtout par ironie. Relever le négatif avant le positif qui est évident et vous saute aux yeux c’est bien plus interessant… Parfois ça me porte préjudice, donc « je fais un travail sur moi ». #expressiondublondchezlepsy

2 : J’aimerais vivre d’amour et d’eau fraîche, de soleil et de poulet rôti, quelque part… Mais là vie ça n’est pas ça! me dit-on dans l’oreillette!

3 :  Je suis graphic designer et je recherche un taff (et du réseau) sur LONDRES!

4 : Je suis solitaire, bien que des fois ça me barbe!

5 : Je veux épouser un scientifique. Astronome, chimiste (celui-là c’est depuis que je regarde Breaking Bad), physicien, paléonthologue…Un truc avec un gros cerveau quoi.

6 : Je suis totalement bordelique et brouillon.Je ne sais pas si je le suis depuis le départ, mais on me l’a tellement répété, qu’à force ça finit par rentrer. Résultat, au lieu de m’améliorer avec le temps, ben j’ai fait le contraire… Ranger ma chambre et donc le cadet de mes soucis, et organiser des tâches à faire dans une journée est assez compliqué.

7 : Je ne peux pas résister à une plaque de chocolat (au lait bien sûr). Si par malheur j’en croise une, je prends 2 carrés, puis 4, puis 6 puis 1000… jusqu’à qu’il n’y en aie plus. Donc j’achète pas de chocolat.

8 : J’aime bien certains trucs de vieux : le point de croix (même si je n’ai pas pratiqué depuis 13 ans je « croix »), parler du jardin, faire de la soupe, écouter Francis Cabrel, équeuter les haricots, dépiauter les petits pois, regarder une peinture de la renaissance…

9 : Je suis au pair depuis 8 mois à London et je finis en Juillet. Bien que les enfants ne soient pas ma grande passion, je m’y suis attachée à ces deux p’tits gars!

10 : Bon comme toutes les filles géniales hein.. je ne sais jamais vraiment ce que je veux. Je ne sais pas faire de choix et je suis un peu trop franche des fois… Ce qui agace les filles pas géniales.

11 : Tu crois vraiment que je vais écrire quelque chose en face de ce numéro 11? Toute façon je n’avais plus d’idée…

2. Mes réponses au questions de tremblonmaiosons.wordpress.com

1. Pourquoi bloguez vous?Je blogue car j’aime écrire depuis toujours, et que c’est un bon exercice, j’aime aussi faire rire, et des fois ça marche… Je ne pensais pas que je m’y tiendrai, et en fait je suis encore là!

2. Euh souvenir d’enfance marquant mais pas triste : l’arrivée de ma p’tite soeur.

3. Lequel des sept péchés capitaux vous caractérise le plus? La gourmandise evidemement.

4. Chanson préférée du moment : J’en ai plus en ce moment, mais y’a quelques semaines c’était celle -ci.

5. Le nom de la personne qui vous inspire sur cette terre? Je ne m’inspire pas d’une personne en particulier, mais plutôt du monde qui m’entoure, des gens que je croise, que j’admire, que j’aime ou que je déteste. Quelqu’un qui ne me laisse pas indifférente, en positif ou en négatif, m’inspire. Plus les gens sont décalés, plus ils m’intéressent.

6.Quelle est l’expression que vous répétez tout le temps sans savoir pourquoi? Je dis le mot « gavé »  pour dire beaucoup. C’est dû à mon côté Bordelais. Je dis aussi gavé le mot « mille ». « ‘tain j’ai attendu le bus mille ans trop relou quoi! » Je dis « quoi » souvent à la fin des phrases. « Non mais le type quoi! »(je ne sais pas si c’est pas un héritage Nabillien). Sinon j’aime les vieilles expressions marrantes de la campagne comme : « on  a pas le cul sorti des ronces » ma favorite, ou « vai caga » : va chier en patois périgourdin.

7. Quelles chansons de dessins animés connaissez vous (presque) par cœur? Toutes les chansons Disney. Enfin au moins une par Disney, surtout depuis que je suis au pair, j’ai de quoi réviser!

8.  Citez une blague qui vous fait complètement mourir de rire. Une blague pour enfant, mais qui je ne sais pourquoi, me fait rire :

Un croissant et une chocolatine (et pas un pain au chocolat) sortent du four. La choco explose de rire et se moque du croissant, « ahahahha, c’te tronche avec ta forme de crossant de Lune! ahahah » Et le croissant lui répond  » Eh oh! tu t’es vu toi, avec tes crottes au cul!? »

9.Quel est votre dessert préféré? Sans l’ombre d’une hésitation, la tarte Tatin de mon père, encore tiède, accompagnée de chantilly maison. Elle pourrait réconcilier n’importe qui avec les desserts. Rien que d’en parler je bave.

10. Votre métier (ou étude)? rêveuse professionnelle.

11. Votre plus grand rêve? Finir ma vie le plus tard possible en bonne santé et sans regret, et avoir parcouru la planète. Sinon gagner un max de tunes sans rien faire aussi… ça peut être cool.

3. Les blogs que j’ai nominés.

Un blog qui vient d’arriver, mais qui promet! London keeps rocking!

Vous aimez l’histoire et les trucs poussiéreux (;))? Une grenouille au pays des roast beefs.

et là je suis bien embêtée car les quelques blogs que j’aime sont soit à plus de 200 followers, soit déjà nominés.

Parce que ce sont des ilustratrices talentueuses : Maud

Et Thi-Maï

Une expat. Live young abroad

Parce qu’elle veut entendre le cri d’un papillon

Parce que c’est culte! Cults

Parce qu’il me font rêver, que moi aussi je veux être deux et faire des trucs grands. Les trois éléphants

Inspirant Spots hunter

De la poesie.

Parce que les asiatiques sont intriguants. Asian does it better. Et modestes.

4. Mes 11 questions

1. A quel moment, quelle minute, quel jour as tu décidé de faire ton blog?

2. Est ce que tu regardes beaucoup les autres blogs, ou seulement 2 ou trois de temps en temps?

3. Qu’est ce que tu penses du fait que les cabillauds disparaissent des océans?

4. Un truc inavouable que t’aimes faire?

5. Le dernier livre que tu as acheté ou emprunté, l’as-tu aimé?

6. Une oeuvre d’art qui t’a marqué?

7. Ton film préféré c’est quoi?

8. Un trait de caractère chez les gens que tu détestes par dessus tout?

9 .Plutôt chat, chien ou serpent?

10. Raconte nous une situation hilarante dans laquelle tu t’es retrouvé?

11. Penses tu vraiment que cette onzième question soit utile?

Et voilà!! Deux heures et demi passée sur ce truc…pour quoi? rien, même pas un panier garni (comme à la quine, encore un truc de vieux)!

Merci encore à toi Dehonorée? pour la nomination! Merci aussi à ceux qui me « like », me « follow » et me laisse des commentaires cools! Vous pouvez me suivre sur twitter également @BBFLondon!

Allez! Bonne continuation à tous..

*A*