Night

Il fallait s’y attendre. J’ai fait la java (comme dirait mamie, ou la « noce ») tout le week-end et par conséquent j’étais en mode marmotte ce matin, résultat ; insomnie du dimanche soir! Le dimanche soir c’est vraiment moisi comme concept… que dire du lundi matin… Perso il me tarde le vendredi soir suivant. Non parceque le lundi matin qui est comme ça? « Vive la vie »  De mon côté le début de semaine ressemble plus à ça : #mourir . Insomniaque du dimanche soir donc, je me suis dit que mettre ce temps de sommeil perdu à profit ne serait pas forcément une mauvaise idée.

Il semblerait que Vendredi, Londres aie elle même répondu à la question que je me posais dans l’article précédent Two months, ten days. Je sortais de mon cours d’anglais avec mes classmates, lorsqu’en nous promenant nonchalamment, nous sommes tombés sur une expo cachée (pas tant que ça en fait) dans un hangar. Un homme à l’entrée nous a fait signe de venir visiter et c’est avec joie et surprise que nous avons accepté! On admirait les tableaux, les sculptures, et je me disais au fur et à mesure que c’était un peu moyen et facile comme travail d’artiste. Un peu commercial. Idée approuvée par ma classmate allemande, prof d’art plastique de formation. Et là je lui dit  » Ça me fait penser à ce Mr Brainwash, dont Banksy parle dans Faites le mur. ET là, une minute plus tard, truqueuh de malade mon gars! (accent girondin) Je tourne la tête vers une des toiles et v’là t’y pas que j’vois la signature de Mr Brainwash?! Si,si! Signature qu’il s’est bien appliqué à mettre partout. Ben oui, faudrait pas qu’on remâche son travail déjà remâché! C’est quand même assez fou, de se promener dans une rue, et de tomber sur ce genre d’expo! J’étais limite hystérique (oui, je ne sais pas pourquoi mais ici mes émotions sont décuplées : un italien me drague : je suis amoureuse et je bouffe de la mozza, un chauffeur de bus me crie dessus : je pleure…bref, la liste et longue), j’ai pas pu m’empêcher d’aller partager mon enthousiasme avec les gens qui organisaient l’expo, un m’a dit que c’était la première expo européenne de cet « artiste »!(doublement hystérique) info à vérifier!

Mr Brainwash en gros, c’est un mec fan de pop art et de street art, qui à décidé de faire des pochoirs, et de mixer ces deux mouvements, tout en mettant à mal des bon vieux chefs-d’oeuvres (explication très vague). Bon, c’est difficile de regarder son oeuvre sans constamment penser au plagiat, ou au côté facile, mais en attendant il se fait bien des tunes le Mr Brainwash. Pour une idée plus clair je vous conseille vraiment le film de Banksy. Sinon, il y a le site de Mr Brainwash.

Comme l’expo est fini, je vous propose quelques unes de mes photos!

Là vous avez un petit aperçu de son travail avec ce qu’ont voit derrière…

Pourquoi Londres? Parce qu’elle est pleines de surprises comme celles-ci. Londres est inattendue, chaque jour y est un peu improbable! (calme toi Jeannine c’est qu’une expo!)

Sur ce, bonne nuit!

*A*

Bons baisers from London

Publicités

Two months, ten days

Hieuuurh!

Comment allez vous?

Moi pas trop mal. L’hiver s’installe tranquillement sur Londres (je prends sur moi pour ne pas dire qu’il est là depuis bien longtemps déjà), les parcs arborent des feuillages encore chaleureux et romantiques, quant à moi je blanchis et me dessèche, prête à rentrer en hibernation. Sexy, isn’t i’?

J’essaye tant bien que mal d’oublier mon côté casanier. Avouez que pour sortir, quand il fait nuit depuis 16h, froid, qu’il faut se faire un ravalement de façade et sortir la jupette, il faut une sacré motivation! Mais à chaque fois que j’ai un coup de mou, je me dis que je suis à Londres, et qu’à Londres, on est pas là pour trier les lentilles! Be carefull dancefloor, *A* est dans la place!

En parlant de dancefloor, je me demande pourquoi les filles ont constamment la jupe ras la patchole. Je m’étais déjà posé cette question il y a quatre ans en février, et je continuerai de ma la poser encore et encore. L’autre soir (y’a un mois?) en sortant légèrement pompette d’un bar, j’ai pris cette photo ci-dessous, tout en étant morte de rire. La seconde avant une fille passait en body (bikini) devant moi, halloween étant il est vrai, la bonne occas’ pour ressortir ses maillots de bain, c’est bien connu… Je n’ai alors pas pu m’empêcher de partager mon étonnement en disant tout fort en anglais «c’est comme s’il y avait marqué FUCK ME en rouge sur son cul!» Une femme à alors explosé de rire tout en faisant une tête exprimant… la peur, ou en disant avec ses yeux «tu ne devrais pas dire des choses comme ça si tu ne veux pas avoir de problème un jour, et te faire défoncer à coup de talons aiguille de fausses Louboutins dans un caniveau». Heureusement la fille nue n’a rien entendu, par contre les filles présentes sur la photo ont repéré un énorme flash et ont pu constater ma face satisfaite et hilare derrière mon téléphone. Une s’est retourné en disant «WHAT? WHAT?». Si elle n’avaient pas été toutes en train de faire la queue pour le club d’en face, soirée Angel & Démons trop sexy la class à dallas, je serai sans doute morte à l’heure qu’il est, étouffée par un string, des lipsticks dans les orifices.

Comme vous pouvez le constater mon naturel français et vite revenu au galop. Ne dit-on pas que «la caque sent toujours le hareng»? Râler est pour moi une façon de respirer, et je suis restée calme est satisfaite beaucoup trop longtemps. Une des choses qui m’agace profondément ici (à part le fait qu’un mojito coûte 8 pounds ) c’est le fait de tout Booker tout le temps, pour tout. Ça, mais alors Ça…. c’est vraiment mais alors vraiment …!!!!rrrahhhh!!! Impossible de choisir d’aller voir un film à la dernière minute! Si je pète un câble dimanche à 14 h et que je veux aller voir un film à 15h30, ben je peux pas. Parce que déjà, y’a pas de séances à 15h30, et puis en plus, le ciné est déjà blindé pour trois semaines parce que tout le monde à Booké sa place!  ANYWAY! Calme toi Bernadette!

Je me dis que ça fait toujours du bien de partager ce qui ne va pas! A quoi ça rime d’écrire des articles pour dire que tout va bien! Personne les lirait! Demandez à Shakespeare!

Sauf qu’en réalité, tout va vraiment bien pour moi. Je redoute parfois le future, en pensant à la fin de ma #viedaupairtroptopcool, et en imaginant ma recherche d’emploi, de logement et tout le tralala si je veux moi aussi rester là. J’en vois tellement qui survivent ici, et d’autres qui réussissent bien, d’autres pour qui ça prend du temps et du courage, et d’autres qui ont le postérieur bordé de nouilles! J’en vois pour qui ce n’est pas facile d’être ici, et pourtant ils préfèrent être dans cette ville à survivre plutôt que de retourner en France, où une chambre avec cafards ne coûte pas 300 pounds la semaine, et où dans certains endroits le mojito est encore à 5 euros.

Londres, pourquoi?

*A*

PS : c’est vraiment une question ouverte et j’attends vraiment vos réponses!

To be an au pair

Cela fait plusieurs fois que l’on me demande comment on peut faire pour être au pair.

En réponse à mimy_shell qui m’a laissé un commentaire sur  https://bonbaiserfromlondon.wordpress.com/a-propos/

voici deux ou trois infos non négligeables!

Hello!

Oui je suis passée par une agence qui s’appelle Oliver Twist.

  • Passer par une agence te permet de ne pas te retrouver à la rue si ça se passe mal avec la famille dans laquelle t’es placée. Si quelque chose ne va pas, tu peux leur en parler et il peuvent te trouver quelqu’un d’autre. Ils sont très efficaces! Il y en a beaucoup qui ne sont pas passé par une agence qui se retrouvent à la rue quand ça se passe mal, ou qui sont exploitées et ne disent rien. Les agences fixent un minimum pour une au pair qui est de 80£ par semaine. J’ai croisé des au pairs payée 50£ par semaine, et qui se palpaient les gosses à longueur de temps, plus les courses, le ménage et la bouffe pour toute la famille.
  • L’autre avantage de prendre une agence, c’est qu’ils te demandent de faire un petit dossier sur toi (lettre, références et photos). Les familles te choisissent donc en fonction de leur et de ta personnalité. Résultat, je suis dans une famille qui me correspond tout à fait, que ce soit au niveau de l’ouverture d’esprit, ou dans la façon d’appréhender les choses de la vie!
  • Il ne faut pas oublier qu’il y a aussi beaucoup de filles qui passent seulement par des sites internet et qui n’ont jamais eu de problème! les veinardes! Tu peux donc très bien te débrouiller toute seule. Si tu arrives à t’imposer et à dire non! Le plus important quand tu bosses dans une famille c’est d’être capable de parler de tout, d’être honnête et d’avoir des preuves de ce que tu fais avec les enfants. Et comme dans toute relation humaine, la communication est la clef!(non je ne fais pas parti d’une secte) Car certains (je dis bien certains hein! ne généralisons pas!) enfants sont menteurs et peuvent t’attirer des problèmes. C’est ce qui se passe en ce moment avec une copine espagnole! Prendre des photos avec eux, envoyer des mms sympas et rassurants au parents… En bref, toujours surveiller ses arrières! Ça fait un peu parano comme ça, mais je suis de nature honnête, et donc de nature à me faire bizuter par les malhonnêtes! haha! enfin j’étais! les menteur(se)s c’est moi qui la leur mets maintenant! (que c’est vulgaire!)
  • Bonne chance à toi Mimy! Et aux autres!