Blague

 Pictures taken on the same morning, same place.

Publicités

To be an au pair

Nous somme le Jeudi 18 Octobre 2012, et je n’arrive d’ailleurs pas à croire que le temps passe si vite. Les marmots sont au lit, et les parents hyperactifs en train de s’agiter sur un court de tennis pour l’un, un terrain de foot pour l’autre. J’allais dire : Je suis donc tranquille à la maison blabla… mais il est 21h12 et SuperMum vient de rentrer… ce qui ne me dérange pas…

Je commence enfin à aller mieux. Voilà trois semaines que je me traine un Rhume/rhino/sinusite bien atroce. Sorte de petit baptême en quelque sorte hein! Petite vaccination contre le fog (et le vent et la pluie et le vent et la brume et le vent et les nuages et la pluie et le vent)! Mais à force d’inhalations, et de patience, mon nez recouvre petit à petit ses capacités. J’entends par là que je peux à nouveau sentir le doux parfum des nappies de mini marmot et ça, franchement, je me demande comment j’ai pu m’en passer! Ô Joie! Et tout ça sans aller chez le médecin, à la vicking quoi! Je m’y suis enfin inscrite cette semaine, je ne pourrais que consulter lundi prochain, quand je serai guérie au final!

Comment se passe la journée d’une au pair? c’est ce que je m’en vais vous conter ici.

06h45 : J’ai un problème, j’ai toujours peur de ne pas entendre le réveil. Du coup je suis toujours dans un demi sommeil quand mon premier réveil sonne et vient m’extirper des limbes du dodo. Je me demande, des fois, si je ne suis pas atteinte de T.O.C quand le soir je vérifie plusieurs fois mon téléphone et mon gros réveil à l’ancienne. Bref! « Time is running out, ghost keep »…j’éteins le plus vite possible cette musique insupportable, et par la même occasion le big réveil de secours. Mille ans plus tard (un quart d’heure) l’eau bien chaude de la douche me chuchote de rester avec elle loooooonnnggggteeemmmpppsssss (salope). Ma raison l’emporte à chaque fois. Je vous passe les détails sur le breakfast et le brossage de dents….

08h00 : Nous voilà marchant dans le parc avec grand marmot pour rejoindre le bus. Souvent il ronchonne, se traîne, pleure, « nooooooooooonnnnnnnn, i want mummy… je veux pas toi!!! », et moi, à chaque fois, qui  passe en revue tout mon répertoire de mimiques, et blagues rigolottes pour enfants de 4 ans (ce qui en soi est assez compliqué car mon répertoire est essentiellement destiné aux 18 ans et plus), qui lui explique que « l’école c’est important et,… Oh! regarde le petit écureuil et ohhhh le canard, et… » tout en le tenant par le bras pour ne pas qu’il fasse demi-tour, tout en portant son sac et sa trottinette. Une fois arrivé au bus, il a bien évidemment changé d’humeur et oublié pourquoi il pleurait. Heureusement parfois, grand marmot me dit  » aujourd’hui je pleure pas je suis grand! » ou encore, « papa va donner moi une sourprise, alors je pleure pas! » …4 ans en somme.

8h25: Comme tous les matins on est over à l’avance at school. On poireaute sous le soleil pâlichon, ou sous les nuages hein… les parents arrivent au fur et à mesure.

8h45 ; Voilà! grand marmot est dans sa classe! Et c’est qui qui est libre comme l’air? hein? hahahahahahhahaha!!!! Ce matin j’ai crié dans la cour de l’école, « I’m the queen of the world!!!!!! » en tendant les bras de chaque côté… Ça n’a fait rire personne.

Je peux donc en profiter pour visiter chaque jour un truc différents (ça c’était avant que je chope la crève). Sauf quand j’ai mes cours d’anglais. Cours d’anglais qui se passent merveilleusement bien. Chouette teacher, et des nouveaux élèves dont los españoles! Enfin je sociabilise ! Et je vais pouvoir bosser aussi mon espagnol, pourquoi être bilingue quand on peut être trilingue?

15h00 : J’attend grand marmot qui sort dans un quart d’heure. J’attends avec les autres mamans qui ne me parlent pas. Parce que je suis au pair, ou étrangère, ou peut être parce que moi je ne sais pas ce que c’est que de porter un être merveilleux dans mon utérus, parce que moi je ne sais pas ce que sont l’épisiotomie ou les nuits sans sommeil… Bref. Certaines me disent bonjour quand vraiment elles passent devant moi: « Aieuh »! Un mélange entre « Hi! » et « how are you » ce qui donne un « ailleurs! » Bon c’est pas non plus la mort, certains papas sont sympas, et une maman algérienne me tape la causette en français c’est plutôt cool!

15h15 :  le moment le plus CHIANT du moooooonnnde! Le jardin d’enfant! MON DIEU! L’activité la plus BORING de l’univers! T’es sur un banc (seule évidemment!) et tu surveilles le marmot qui court dans tout le parc, parfois tu te fais des petites frayeurs histoire que tu baisses jamais la garde : « il est où? Il est où putain!? ça y est un taré l’a kidnappé!… ah non.. ah c’est bon… » parce que les enfants jouent toujours dans l’angle mort, pile derrière un arbre ou un muret qui fait que tu ne le vois plus d’un coup, le temps de regarder un texto et hop! disappeared! Rahhhhh…

J’ai pu constater dans ce parc, comme dans les parcs ou dans les écoles de chez nous et surement d’ailleurs, qu’il y a toujours ces enfants qui correspondent à certains clichés :

Le petit gros, qui fait sa loi en bouffant des chips! Il décide que le petit train est maintenant un bateau pirate et que c’est lui le captain!  » Il y a le violent, qui donne des coups de pied partout, même dans les airs, qui veut bouger, courir, sauter, … Il y a les filles, les mêmes que partout! Elles sont en groupe et font la loi! Il y à le petit mou, qui court jamais qui à l’air tout faible et chétif. Il y a le petit morveux, avec ses narines toujours bouchées de substances vertes. Il y a le beau gosse, mèche rebelle, regard bleu, à 4 ans ça promet!

16h25: on descend du bus, et on passe prendre mini marmot à la crèche! Là c’est du gateau, que des petits trop kiki pleins de bave et de reste de crakers sur la face! Les nounous sont super détendues, les salles sont décorées avec des tissus africains, on peut faire du jumbe, on écoute Mary Poppins, j’les soupçonne de faire fumer les gosses la dedans!

16h40 :  nous voilà à la maison! Et là faut faire faire les devoirs à grand marmot! Ici ils apprennent à lire à 4 ans. A mon sens ça ne sert pas à grand chose. Et ils donnent deux livres pas semaines à lire, donc tout les soirs c’est déchiffrage B-A : Ba, plus de l’écriture maintenant… à 4 ans quoi. Dure!

18h00: On fait manger les nains! Et souvent un des parents arrivent. Je compatis avec les au pairs qui chaque jour s’occupent d’absolument tout! Certaines avec qui j’ai eu l’occasion de discuter sont un peu exploitées, d’où l’intérêt de passer par une agence… D’autres doivent carrément remplacer les parents. Est ce que c’est Londres ou le niveau de vie des familles, mais l’éducation est assez laxiste ici.

Moi dans ma « famille » tout se passe très bien, et les petits sont mimis mêmes si ça reste deux petits garçons plein d’énergie!

*A*

St James’s Park, Buckingham etc…

Il y à une où deux ou trois semaines je suis allée me promener du côté de chez Elisabeth… Voici quelques photos.

Les écureuils qui viennent te quémander des noisettes! Ils te regardent avec leurs petites pattes en l’air et puis pile quand tu veux les photographier ils se cassent(noisette) hahahaha!…

Pour ceux que ça intéresse les pélicans sont nourris chaque jour à 3:00 p.m!

Patience…
Et maintenant c’est l’heure du lunch!

Bye bye!

Je pourrais…

Ouh la la! feignasse que je suis…!

Ça fait bien longtemps que je n’ai pas donné de nouvelles, pourtant j’en vois et j’en fais des choses!

Je pourrais vous parler de Borough Market et du quartier, dans lequel je passe pas mal de temps!

Je pourrais vous parler de ma momie préférée, ou encore du brushing de la dame sur la photo…

Je pourrais vous parler du Bermondsey street festival! Je m’étais promis de faire un article dessus! Lazy me! C’était très sympa vraiment!

Oui ce sont bien des vieux à perruques…

Très étrange cette photo, tout le monde porte du bleu.

Je pourrais vous parler du tournage de Hotel GB à Bermondsey.

Je pourrais vous parler d’art… (si tu ne connais pas le tableau ci-dessous ou at least celui qui l’a peint, tu peux tout de suite aller r’ouvrir ton E.Gombrich, et si tu ne sais pas qui est E. Gombrich, eh bien fortunately il y a Wikipédia)

Rain, Steam and Speed

Joseph Mallord William Turner (1775-1851) réalisé en 1844

D’art.. et donc de la pecha-Kucha Night pour laquelle j’ai eu un press-pass grâce à mes super contacts! Oui je me la pète, oui oui…

Vous pouvez voir ici la liste des artistes qui ont présenté leur travail à cette Pecha Kucha. Chacun bénéficie de 20 images et de 20 secondes par image pour présenter son Oeuvre ou un Projet. Ceux qui m’ont le plus marqué sont Le Fil et Jessica Joslin.

http://newsevents.arts.ac.uk/event/le-fil-pop-sculpture-the-filosophy-of-making/

http://jessicajoslin.com/jessica/

Un peu de pub pour les artistes!

Impossible de ne pas comparer la Pecha Kucha de London avec celle de Bordeaux. Eh bien… vive Bordeaux!!! Et le Bordeaux. Parceque bon les vins Italiens ça commence à bien faire! Ils ne boivent que de ça ici! Alors que la France est juste de l’autre côté de la Manche! Ils nous snobent les British! Est-ce que British se met au pluriel? Britishes?

Une petite dédicace à tous mes profs d’histoire de l’art qui m’ont bassiné avec Charles-Édouard Jeanneret!

Je pourrais aussi vous parler de ma soirée Post-Pecha-Kucha. Dans un bar un peu dark. mais pour cela vous avez mon album juste ici! https://www.facebook.com/pages/Bons-Baisers-From-London/417016568345793

Je pourrais vous parler de tellement de choses…